International
URL courte
2313813
S'abonner

Les tentatives de «privatiser» l’espace d’une manière ou d’une autre sont inacceptables, a déclaré le porte-parole du Président russe en réaction au récent décret signé par Donald Trump, lequel établit le droit des Américains à exploiter les ressources spatiales.

La présidence russe a dénoncé le décret signé par Donald Trump le 6 avril et établissant le droit de son pays à exploiter les ressources spatiales, à savoir la Lune et les astéroïdes.

«Cette sorte de privatisation de l'espace, sous une forme ou une autre, même si maintenant je trouve difficile de dire si cela peut être considéré comme une tentative de privatiser l'espace, serait inacceptable», a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, lors d’un point de presse.

Il a souligné que cette situation devait encore être étudiée d'un point de vue juridique. «Bien sûr, nous devons donner une évaluation juridique de ces décisions», a-t-il souligné.

Le décret en question

Donald Trump a signé un décret garantissant le droit des Américains à exploiter les ressources spatiales et a ordonné de négocier des accords avec d’autres pays dans un délai de six mois sur l'utilisation, le développement et l'extraction desdites ressources sur la Lune et d'autres corps spatiaux.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: un violent meutre de deux femmes à Paris
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
«Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs»: propos polémiques de Zemmour sur les mineurs isolés - vidéo
Oubliée dans une voiture, une enfant décède sur le parking de l'hôpital à Cayenne
Tags:
exploitation, Donald Trump, Dmitri Peskov, privatisation, espace, Lune, Kremlin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook