International
URL courte
23561
S'abonner

Le Président du conseil italien s’est dit offensé par l’évocation même de l’idée selon laquelle la Russie aurait avancé des conditions politiques en échange de son aide à l’Italie en proie à la pandémie de Covid-19.

Dans une interview accordée à la BBC, Giuseppe Conte a vivement réfuté le principe même selon lequel l’aide russe à l’Italie aurait pu être assortie de conditions, notamment en soutien à la levée des sanctions de l’UE envers Moscou.

«La simple insinuation m'offense profondément. C'est une offense pour le gouvernement italien», a-t-il déclaré dans cette interview publiée par la BBC jeudi 9 avril.

«Penser que l’aide que nous recevons de Russie, de Chine ou d’autres pays pourrait influer sur la position géopolitique de l’Italie est une forte offense non seulement pour moi, mais aussi pour Vladimir Poutine avec lequel j’ai eu une longue conversation téléphonique et qui ne rêverait jamais de s'en servir comme d’un levier au moment où il a fait montre de solidarité avec l’Italie», a martelé le dirigeant italien.

L’aide russe

La Russie a envoyé 15 avions militaires russes transportant des équipes de virologues et du matériel en Italie pour contrer l'épidémie, à la suite d’un entretien téléphonique entre le Président russe et le Président du conseil italien. Les spécialistes sont arrivés le 25 mars à Bergame.

Par la suite, des virologues et des médecins militaires russes, déployés dans la banlieue de la ville aux côtés de leurs collègues italiens, ont procédé à une mise en place des mesures visant à lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Lire aussi:

Lionel Messi quitte le FC Barcelone
En bombardant le Liban, Israël envoie un message à l’Iran
«La gorge me brûlait»: voici ce qui s’est passé dans la salle de cinéma évacuée à Annecy en pleine première d’OSS 117
Le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire mais censure l'isolement obligatoire
Tags:
Italie, Russie, Giuseppe Conte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook