International
URL courte
5177
S'abonner

La reprise des pourparlers sur la situation pétrolière avec le Président Trump a été évoquée par Vladimir Poutine ce 10 avril lors d’une visioconférence organisée avec l’équipage de Station spatiale internationale.

Après s’être entretenu avec Donald Trump et le roi saoudien Salmane sur la baisse de la production de pétrole, Vladimir Poutine a annoncé la tenue de négociations complémentaires avec son homologue américain.

Il est également revenu sur plusieurs questions relatives à la coopération russo-américaine, entre autres sur le marché pétrolier et la pandémie du coronavirus. Le Président russe a fait savoir que «c’est seulement hier que nous avons discuté ces problèmes avec le Président des États-Unis. Nous aurons d’autres échanges sur ces sujets».

Cette déclaration est survenue ce 10 avril pendant une visioconférence avec l’équipage de la Station spatiale internationale.

Un projet de baisse de production

Les négociations trilatérales organisées via visioconférence entre les Présidents russe et américain, et le roi saoudien ont eu lieu le 9 avril après que l’Opep, la Russie et leurs alliés, sauf le Mexique, se sont entendus sur un projet de baisse de leur production de l’or noir pour enrayer la chute de ses cours de plus de 50% depuis le début de 2020.

Les producteurs de pétrole ont l’intention de se limiter à 10 millions de baril par jour à partir de mai. L’accord prévoit que cette réduction passe à huit millions de juillet à décembre, puis à six millions entre janvier 2021 et avril 2022. Mais pour cela, l’Opep+ devra convaincre le Mexique d’accepter ces conditions.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Ayant accusé son professeur Samuel Paty d’islamophobie, une élève avoue avoir menti
Tags:
Mexique, OPEP, pétrole, Donald Trump, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook