International
URL courte
10632
S'abonner

Un drone d'attaque a frappé un tout-terrain près du poste de contrôle principal situé à la frontière entre la Syrie et le Liban, sans faire de victimes, relate la chaîne de télévision libanaise Al Jadeed.

Une frappe de drone a détruit une Jeep du Hezbollah à proximité du poste de contrôle principal à la frontière syro-libanaise, a annoncé mercredi 15 avril la chaîne de télévision libanaise Al Jadeed.

​Personne n’a été tué, les occupants du véhicule ont eu le temps de le quitter, selon la chaîne.

Certains médias libanais ont publié des photos de la scène, qui montre un véhicule détruit par une explosion.

D’après une autre chaîne de télévision libanaise, LBC, le véhicule n'a pas été attaqué par les airs mais a été miné.

Frappes de drones à la frontière syro-libanaise

La frontière entre le Liban et la Syrie est officiellement fermée depuis début mars dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus.

Les drones de l'armée de l'air israélienne avaient déjà plusieurs fois mené des attaques contre le mouvement libanais Hezbollah en Syrie. Les commandants de haut rang Imad Moughniyah et Samir Kantara ont notamment été tués lors de ces frappes. Les médias libanais n'excluent pas que l’événement de ce mercredi soit une nouvelle tentative d'Israël d'éliminer l'une des figures de haut rang du mouvement chiite.

Lire aussi:

Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
La façade de la Banque de France en feu à Paris, les tensions se poursuivent - vidéos
Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Tags:
Hezbollah, Israël, frappe aérienne, Liban, Syrie, drone
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook