International
URL courte
2127111
S'abonner

Les 27 rebelles qui se sont rendus aux troupes gouvernementales en Syrie ont annoncé avoir suivi un entraînement dans une base américaine où ils s’étaient vu fournir des armes et des matériels, a annoncé le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Une trentaine de rebelles ayant suivi un entraînement dans la base militaire américaine située non loin du camp de réfugiés d’Al-Rukban, en Syrie, se sont rendus aux troupes gouvernementales syriennes, a déclaré mercredi 15 avril Oleg Jouravlev, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Ces rebelles font partie d’un groupe plus important qui avait essayé de sortir de la zone d’Al-Tanf dans la nuit du 13 au 14 avril.

Selon M.Jouravlev, les rebelles avaient l’intention de déposer les armes pour revenir à la vie civile. Un groupe de radicaux des Commandos de la révolution (Maghaweir Al-Thawrah) contrôlés par les États-Unis a attaqué les rebelles souhaitant se rendre à l’armée. Un combat a eu lieu à la limite de la zone de sécurité de 55 kilomètres.

«Durant le combat, les rebelles d’Al-Tanf ont perdu trois pick-up. 27 personnes ont réussi à avancer jusqu’à Palmyre où elles se trouvent sous la protection des forces gouvernementales. Elles ont rendu plusieurs dizaines d’armes d’infanterie, des mortiers et des mitrailleuses de gros calibre, y compris de fabrication occidentale», a précisé M.Jouravlev.

Sur la base US, ils apprenaient à préparer des attentats

Les rebelles ayant déposé les armes ont déclaré que des instructeurs américains les préparaient à des actes de sabotage dans des installations pétrolières, gazières et de transport et à des attaques terroristes à mener dans la zone contrôlée par l’armée syrienne, a ajouté M.Jouravlev.

«Selon les membres de formations armées illégales qui se sont rendus au gouvernement, les Américains leur ont fourni des armes et des véhicules. Des instructeurs américains les ont entraînés à saboter les infrastructures pétrolières, gazières et de transport, ainsi qu'à organiser des attaques terroristes sur le territoire contrôlé par les forces gouvernementales syriennes», a souligné le responsable russe.

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
La Russie réduit fortement sa livraison de gaz via la Pologne
Quand un chat «échange des mots» avec une souris – photo
Tags:
armée gouvernementale syrienne, Rukban, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook