International
URL courte
Polémique autour du laboratoire de Wuhan (14)
164273115
S'abonner

Pointé du doigt par des médias américains comme une possible source du Covid-19, le laboratoire P4 chinois à Wuhan nie catégoriquement toute responsabilité. Selon son chef, le laboratoire a un système de gestion strict, alors que personne au monde n’a les connaissances nécessaires pour créer un tel virus.

Le directeur du laboratoire de l'Institut de virologie de Wuhan, Yuan Zhi-ming, a commenté les allégations selon lesquelles l’établissement serait à l’origine de la création artificielle du nouveau coronavirus dans son laboratoire, dans une interview accordée à la chaîne de télévision chinoise CGTN.

«Nous savons exactement quel type de recherche sur les virus est effectué dans notre institut et comment l'institut traite les échantillons. Comme nous le disons depuis longtemps, ce virus ne pouvait en aucun cas venir de chez nous. Nous avons un système de gestion strict, il y a un règlement sur la recherche et d'autres choses du genre, donc nous en sommes absolument sûrs», a-t-il déclaré.

Cependant, de son avis, ces rumeurs resteront longtemps dans les medias, car l'Institut de virologie et le laboratoire BSL-4 sont situés à Wuhan, berceau de l’épidémie du Covid-19. Yuan Zhi-ming a également mentionné le sénateur américain Tom Cotton qui réitère depuis longtemps que le virus provient de l'Institut de virologie de Wuhan «sans fournir de preuve ni aucun lien logique».

Impossibilité de créer artificiellement ce virus

Le directeur du laboratoire a affirmé que l'humanité n'avait pas encore les connaissances nécessaires pour créer artificiellement un virus qui, dans ses caractéristiques, serait similaire à un nouveau type de coronavirus.

«Il existe actuellement un grand nombre de publications dans des revues scientifiques sur ce sujet. Sur la base de mes connaissances en virologie, si nous parlons de la synthèse artificielle d'un tel virus, il n'y a actuellement aucune preuve indiquant que le virus ait été créé artificiellement », a expliqué Yuan Zhi-ming.

Selon lui, beaucoup de ses collègues scientifiques conviennent que si un tel virus était synthétisé en laboratoire, ses fabricants «seraient supérieurs aux gens ordinaires de par leurs connaissances».

«Par conséquent, je ne pourrai jamais croire que l'humanité a déjà suffisamment de connaissances pour recréer un tel virus», a ajouté le scientifique.

La Chine pointée du doigt en raison de la pandémie

La chaîne Fox News a affirmé le 16 avril en se référant à «plusieurs sources informées des détails des premières actions du gouvernement chinois», avoir «vu des documents pertinents» selon lesquels un laboratoire P4 chinois est à l'origine de la diffusion du coronavirus.

Selon la chaîne américaine, le patient zéro du nouveau coronavirus était un homme qui travaillait dans un laboratoire de l’Institut de virologie de Wuhan ayant été infecté par une chauve-souris.

La chaîne Fox News a estimé que le but de ce laboratoire n’était toutefois pas de développer des armes biologiques mais de démontrer que les efforts de la Chine pour identifier et combattre les virus sont identiques voire supérieurs aux capacités des États-Unis.

Dossier:
Polémique autour du laboratoire de Wuhan (14)

Lire aussi:

Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Tags:
pandémie, Wuhan, Covid-19, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook