International
URL courte
7435417
S'abonner

Un Su-35 a intercepté le 19 avril un avion de reconnaissance américain qui volait vers des installations militaires russes en Syrie, a indiqué le ministère russe de la Défense. Le chasseur russe est rentré à la base de Khmemim après que l’avion américain a changé sa trajectoire.

Un chasseur russe Su-35 a détecté le 19 avril un avion de reconnaissance américain qui se dirigeait vers des installations militaires russes en Syrie, a déclaré le ministère russe de la Défense. Après avoir été intercepté, l’aéronef américain a changé de cap.

Le chasseur avait décollé de la base de Khmeimim pour identifier une cible aérienne qui s’est avérée être un avion de l’US Navy.

«Le 19 avril, les systèmes de contrôle russes de l’espace aérien au-dessus des eaux neutres de la mer Méditerranée ont détecté une cible aérienne qui maintenait le cap vers des installations militaires en Syrie. Afin de l’identifier, un avion de chasse de la défense antiaérienne de la base de Khmeimin a décollé», indique une note du ministère diffusée ce 20 avril.

Il est rentré à son point de départ après que l’appareil américain a changé sa trajectoire.

Les vols des forces aériennes russes s’effectuent en conformité avec les règles internationales d’utilisation de l’espace aérien au-dessus des eaux neutres, a souligné le ministère de la Défense.

Réaction des États-Unis

L’US Navy a réagi à cet incident aérien, déclarant que deux interceptions d'un P-8A Poseidon par un chasseur russe ont eu lieu en 100 minutes, indique un communiqué.

La première interception a été qualifiée de sécurisée et professionnelle, contrairement à la seconde qui, selon les forces américaines, a été effectuée à grande vitesse, réduisant la distance entre les deux aéronefs à sept mètres et demi.

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
La Russie réduit fortement sa livraison de gaz via la Pologne
Tags:
avion de reconnaissance, États-Unis, chasseur, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook