International
URL courte
768
S'abonner

Alors que l’Irak connaît depuis la fin du mois de mars une série d’attaques terroristes, une source de sécurité a informé la télévision du pays que le nouveau leader de Daech* se trouvait sur son sol et que le travail sur son identification était en cours.

Le nouveau chef de Daech*, Abou Ibrahim al-Qourachi, se trouve actuellement sur le sol irakien et les spécialistes de ce pays ainsi que des Américains sont à pied d’œuvre afin de l’identifier, informe la chaîne al-Sumaria qui se réfère à une source au sein des services de sécurité du pays.

«Des informations confirmées sont à notre disposition et indiquent qu’al-Qourachise trouve en Irak et que seul un cercle réduit des chefs de Daech* connaissent son apparence», indique la chaîne reprenant les propos de sa source.

«Un groupe conjoint américano-irakien mène depuis février le travail visant à identifier le nouveau leader de Daech* qui a pris la tête de ce groupe après l’élimination d’Abou Bakr al-Baghdadi», poursuit la source, précisant que toutes les tentatives précédentes visant à faire la lumière sur l’identité de ce terroriste étaient considérées par les renseignements irakiens comme inconsistantes. Cet avis se répand notamment sur la version évoquée par des médias britanniques et estimant qu’Amir Mohammed Abdul Rahman al-Mawli al-Salbi serait ce nouveau chef.

Les attaques se poursuivent

Comme l’estime l’interlocuteur de la chaîne, la série d’attaques menées au cours du mois d’avril et durant la dernière semaine de mars prouvent que les nouveaux chefs de Daech* ont réussi à assurer un canal de contacts avec les restes de ce groupe terroriste qui s’est transformé en bandes séparées après que Daech* a été écrasé en Irak. Il s’agit principalement d’attaques organisées mais sans envergure: pose d’engins explosifs, opération visant des points de contrôle de l’armée ainsi que des villages et tribus.

À l’heure actuelle, les services de sécurité irakiens mènent des opérations visant à mettre au jour les bases et caches des terroristes, notamment dans les provinces de Salah ad-Din et de Kirkouk, dans le nord du pays, ainsi que dans les zones montagneuses et désertes.

Élimination d’al-Baghdadi

C’est fin octobre 2019 que le Président Donald Trump a déclaré que le chef de Daech*, dont la mort a été annoncée à plusieurs reprises sans être avérée, avait enfin été liquidé. Un site lié aux islamistes a par la suite indiqué que Daech* avait confirmé la mort de son numéro un.

Le journal britannique Guardian a par la suite supposé que le nouveau chef de ce groupe terroriste serait l’Irakien Amir Mohammed Abdul Rahman al-Mawli al-Salbi, nommé quelques heures après l’élimination d’al-Baghdadi.

*Organisation terroriste interdite en Russie 

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Tags:
Abou Bakr al-Baghdadi, Daech, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook