International
URL courte
281362
S'abonner

Étant au courant des nouvelles sur la détérioration de l’état de santé de Kim Jong-un, l’Organisation des nations unies ne dispose toutefois d’aucune information précise sur le sujet, a déclaré ce mardi 21 avril Stéphane Dujarric.

Répondant aux questions des journalistes ce mardi 21 avril, Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général de l’Onu, a commenté des rumeurs sur une opération chirurgicale que Kim Jong-un aurait subie.

«Nous avons vu des articles de presse, mais nous n’en avons aucun information», a-t-il indiqué lors d’une visioconférence.

Hospitalisation prétendue

Le 20 avril, le média en ligne sud-coréen Daily NK, géré essentiellement par des Nord-Coréens ayant fait défection, a affirmé que Kim Jong-un avait été récemment opéré pour des problèmes cardio-vasculaires. Une source du média sous couvert d’anonymat évoquait notamment le tabagisme excessif du dirigeant nord-coréen ainsi que son obésité et sa fatigue.

D’après la source, Kim Jong-un a été opéré le 12 avril dans un hôpital près des monts Myohyang, dans la province du Pyongan du Nord, où les meilleurs chirurgiens des cliniques métropolitaines ont été convoqués.

Suite à cette intervention chirurgicale, poursuit le média, l'état de santé de Kim Jong-un a commencé à s'améliorer et la plupart des médecins ont été autorisés à rentrer chez eux le 19 avril. À présent, il est en convalescence dans une villa dans la même province, précise le média.

Le Daily NK a précisé que Kim Jong-un n’avait pas participé à une cérémonie en l'honneur du 108e anniversaire de la naissance du fondateur de la République, son grand-père Kim Il-sung. Il n'a été vu sur aucune des photographies officielles.

Par la suite, l'agence sud-coréenne Yonhap, citant des sources du gouvernement sud-coréen, a qualifié de «fausse» la nouvelle selon laquelle Kim Jong-un avait de graves problèmes de santé.

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
santé, Corée du Sud, Corée du Nord, Kim Jong-un
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook