International
URL courte
4330231
S'abonner

L’Iran a appelé les États-Unis à se consacrer plutôt à la prévention de la propagation du coronavirus au sein de leurs forces armées après que Donald Trump a annoncé avoir ordonné de tirer sur les vedettes iraniennes si elles importunent les navires américains, selon l’agence de presse ISNA.

Washington devrait plutôt œuvrer pour prévenir la propagation du Covid-19 au sein de ses forces armées, a déclaré le porte-parole de l’armée iranienne Abolfazl Shekarchi, cité par l’agence de presse ISNA, suite à l’annonce par Donald Trump de son ordre de détruire les vedettes iraniennes si elles entravent les missions de navires américains dans le golfe Persique.

«Au lieu d'intimider les autres, les Américains devraient mettre tous leurs efforts pour sauver les membres de leurs forces infectés par le coronavirus», a indiqué M.Shekarchi.

Il a également conseillé aux États-Unis de retirer leurs forces au Moyen-Orient, afin de les mobiliser pour combattre le coronavirus chez eux.

«Tirer et détruire»

Le Président Trump a déclaré mercredi 22 avril sur Twitter qu’il avait «donné pour instruction à la Marine américaine de tirer et de détruire toutes les vedettes iraniennes si elles harcelaient» les navires américains en mer.

M.Trump n'a pas cité d'événement spécifique dans son tweet ni fourni d'autres détails. La Maison-Blanche n'a fait aucun commentaire après la publication de ce message par le Président.

Incidents dans le golfe Persique

Le commandement central de la Marine américaine avait précédemment rapporté que des bateaux du corps des Gardiens de la révolution islamique (GRI) avaient manœuvré dangereusement à côté de navires de guerre américains dans le golfe Persique le 15 avril.

Le Pentagone avait affirmé que les vedettes iraniennes, se déplaçant à grande vitesse, avaient «coupé le chemin» aux navires américains. Selon le Pentagone, elles se sont approchées de deux navires américains à des distances de 45 et de 10 mètres, avant de repartir environ une heure plus tard.

Les Gardiens de la révolution avaient pour leur part annoncé que des navires américains avaient à deux reprises, les 6 et 7 avril, intercepté d'une manière provocatrice un bâtiment de guerre iranien. Ils ont qualifié d'«hollywoodienne» la version de Washington, promettant de réagir.

 

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo
Tags:
Golfe persique, Iran, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook