International
URL courte
20745
S'abonner

Le Premier ministre australien semble ne pas avoir obtenu le soutien du Président français pour lancer une enquête sur l’OMS: Emmanuel Macron a déclaré que ce n’était pas le bon moment pour ouvrir un examen indépendant sur les origines de la pandémie, sa propagation dans le monde et la réponse apportée par l’organisation.

En pleine pandémie, le moment n’est pas bon pour ouvrir une enquête sur l'Organisation mondiale de la santé (OMS) concernant la gestion du coronavirus, a estimé Emmanuel Macron lors d'un entretien avec le Premier ministre australien Scott Morrison, a appris Reuters auprès d’une source à l’Élysée.

Le Président de la République a reconnu qu'il y avait eu des problèmes au départ, mais a jugé «que l'urgence est à la cohésion et que ce n'est pas le moment de parler de cela maintenant», tout en réaffirmant le besoin de transparence, relate l’agence.

Proposition de Scott Morrison

M. Morrison a proposé par téléphone aux Présidents français et américain ainsi qu’à la chancelière allemande de la mise en place d'une enquête internationale sur le Covid-19. L’examen indépendant visera les origines de la pandémie, sa propagation et la réponse apportée par l’OMS, a indiqué le bureau du chef de l’État.

Le Premier ministre australien a déclaré sur Twitter avoir eu «une discussion très constructive» avec Donald Trump sur les actions engagées par les deux pays pour lutter contre le coronavirus et sur la nécessité de relancer leurs économies respectives.

«Nous avons également parlé de l'OMS et du fait de travailler ensemble pour améliorer la transparence et l'efficacité des réponses internationales aux pandémies», a-t-il écrit.

À la mi-avril, Donald Trump a demandé à son administration de cesser de financer l'OMS, estimant que l'organisation avait encouragé la «désinformation» chinoise au sujet du virus, ce qui aurait conduit à une pandémie plus importante.

L’OMS poursuivie en justice

Accusant l’OMS de négligence dans sa réaction face à l’épidémie, plusieurs habitants du comté de Westchester de l’État de New York intentent un procès contre l’institution, relate le New York Post. C’est de ce comté que la propagation du coronavirus à travers les États-Unis a commencé.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Tags:
Scott Morrison, Emmanuel Macron, OMS, enquête, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook