International
URL courte
31916
S'abonner

Six bateaux, dont un serait un pétrolier et les autres des cargos, sont immobilisés depuis quelques jours pour des raisons inconnues au large du pays de Galles, relate Wales Online. Leur cargaison a suscité des discussions sur les réseaux sociaux.

Les habitants de la ville côtière de Swansea, au pays de Galles, observent depuis quelques jours six énormes bateaux qui mouillent sans bouger dans le canal de Bristol, au large de la péninsule de Gower, annonce Wales Online.

​Selon le journal, des gens déroutés par la présence de cette armada se demandent déjà ce que ces bateaux font là-bas. Certains utilisateurs des réseaux sociaux supposent notamment que les bateaux transporteraient une cargaison de papier toilette destinée à compenser les récents achats de masse et d’autres suggèrent que leur présence pourrait être liée à la chute record du prix du pétrole enregistrée mardi 21 avril.

Le navire qui attire le plus d’attention est le premier arrivé le week-end dernier. Il s’agit d’un voiturier de 200 mètres de long, le Mediterranean Highway, battant pavillon panaméen, qui pèse plus de 55.000 tonnes.

Les autres navires sont le pétrolier britannique Whitstar et les vraquiers Golden Eagle (Îles Marshall), Sagar Samrat (Singapour), Bulk Endurance (Panama) et SSI Excellent (Îles Marshall), précise le média.

Une explication donnée

Wales Online a précisé que tous les bateaux attendaient d'amarrer à Port Talbot.

Ce mercredi 22 avril, un porte-parole de Tata Steel à Port Talbot, cité par Wales Online, a déclaré que les navires SSI Excellent, Bulk Endurance, Samar Samrat et Golden Eagle transportaient des matières premières à Port Talbot.

Le Mediterranean Highway faisait route vers Emden, en Allemagne, qui est un centre d'activités de Volkswagen.

Depuis mardi 21 avril, deux navires dont le pétrolier Whitstar ont accosté à Port Talbot et devraient poursuivre leur chemin à destination de Port Cartier, au Canada, et de Falmouth, en Angleterre, d'après le journal.

Du pétrole stocké dans des navires

Le site d’information Business Insider a rapporté mardi 21 avril qu'une quantité record de pétrole brut était stockée dans des navires-citernes, les vendeurs essayant de trouver un endroit pour stocker leur produit après une forte baisse de la demande en raison de la pandémie de coronavirus.

Les prix du pétrole sont pour la première fois tombés en dessous de zéro aux États-Unis le 20 avril, ce qui signifierait que les producteurs paient les acheteurs pour se débarrasser du brut.

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Tags:
bateau, Pays de Galles, Royaume-Uni, pétrolier
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook