International
URL courte
8422
S'abonner

En pleine pandémie, 26 pays et territoires n'ont encore signalé aucun cas de Covid-19, surtout en Afrique et dans le Pacifique Sud. Cependant, les chiffres cités par des États comme la Corée du Nord suscitent des doutes.

Alors que la majorité écrasante des pays du monde combattent le coronavirus, il en existe une poignée qui seraient toujours épargnés, relate le Daily Telegraph.

La liste comprenait, au 19 avril, 11 territoires et 15 pays, à savoir les Comores, les Kiribati, le Lesotho, les îles Marshall, les États fédérés de Micronésie, Nauru, les Palaos, les îles Salomon, le Tadjikistan, les Tonga, le Turkménistan, les Tuvalu, le Vanuatu et la Corée du Nord.

La présence sur cette liste de la Corée du Nord et du Turkménistan, très fermés, est cependant douteuse, note le quotidien. Il est probable que des cas y sont aussi enregistrés. La Corée du Nord a en effet une frontière commune avec la Corée du Sud, laquelle a déjà confirmé plus de 10.000 cas de contamination. Le Tadjikistan, pour sa part, confine à la Chine, pays d’origine du Covid-19.

Le Turkménistan insiste

Le chef de la diplomatie turkmène, Rachid Meredov, a réitéré le 23 avril que son pays n’avait aucun cas confirmé de coronavirus. «Si le Turkménistan avait un seul cas confirmé, nous le communiquerions en premier lieu à nos partenaires internationaux, à l’Organisation mondiale de la santé», a-t-il déclaré à la presse locale.

Parmi les 11 territoires habités sont cités les îles Pitcairn, Sainte-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha (territoires britanniques), les Samoa américaines, Wallis-et-Futuna (France), le Svalbard (Norvège), l’île Christmas, l’île Norfolk et les îles Cocos (Australie), Niue, les îles Cook et les Tokelau (Nouvelle-Zélande).

Les facteurs importants

La situation géographique éloignée de certains de ces territoires a joué un rôle important, comme pour les Comores qui se trouvent au large de la côte est de l'Afrique, dans l'océan Indien, ou des Tuvalu, à l'ouest de l'océan Pacifique Sud.

D’autres ont rapidement pris des mesures visant à stopper la propagation du virus. Ainsi, les Tonga ont tout de suite fermé leurs frontières aux touristes, décrété l’état d’urgence et instauré le couvre-feu, souligne le Daily Telegraph.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Tags:
Turkménistan, Corée du Nord, Covid-19, pandémie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook