International
URL courte
12573
S'abonner

Deux pandémies survenus avec 100 ans d’intervalle se sont avérées moins fortes que l’Espagnole Ana del Valle, qui réside actuellement dans une maison de retraite.

L’Espagnole Ana del Valle, âgée de 106 ans, qui est l’un des plus vieux survivants à la pandémie gripale de 1918, n’a pas cédé devant le Covid-19 non plus: testée positive au nouveau coronavirus, elle a fini par en guérir, rapportent les médias locaux.

En 1918, alors que Mme del Valle avait cinq ans, elle avait résisté à la grippe espagnole qui avait fait entre 17 et 50 millions de morts dans le monde entre janvier 1918 et décembre 1920. Plus de 100 ans après, elle a contracté le coronavirus avec une soixantaine d’autres résidents d’une maison de retraite d’Alcala del Valle.

Une victoire de plus

Pourtant, à la grande joie de sa famille, la centenaire a triomphé de la nouvelle pandémie. D’après ses proches, Mme del Valle sort déjà pour se promener en se servant d’un déambulateur. Plus tôt au mois d’avril, c’était la Néerlandaise Cornelia Ras, âgée, elle, de 107 ans, qui avait également guéri du Covid-19.

L’Espagne est le pays européen le plus gravement touché par la pandémie de coronavirus, avec plus de 22.500 décès enregistrés. Dans le même temps, 92.355 en ont guéri et ont ainsi pu quitter l’hôpital.

Lire aussi:

D’un seul geste Cristiano Ronaldo fait perdre quatre milliards de dollars à Coca-Cola
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
L'antiracisme paye? Assa Traoré annonce un partenariat avec Louboutin
Tags:
pandémie, Covid-19, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook