International
URL courte
1114
S'abonner

Les voyageurs contrevenant à la mesure de quarantaine à Hawaï sont désormais chassés du territoire par les autorités de l’archipel via leurs aéroports d’origine, indique CNN. Un montant de 25.000 dollars a été débloqué à ces fins et 19 touristes sont déjà rentrés chez eux.

Les autorités de l’État d’Hawaï, aux États-Unis, sanctionnent les touristes qui refusent de respecter les mesures de confinement, soit les 14 jours de quarantaine suivant la date de leur arrivée sur l’archipel, rapporte CNN.

L’organisme d’accueil, la Hawaii Tourism Authority, a débloqué 25.000 dollars (environ 23.000 euros) et a été chargé de la mission de renvoyer les voyageurs qui enfreignent cette restriction sanitaire chez eux. Ainsi, 19 vacanciers ont été rapatriés vers leurs aéroports de départ depuis le début de l’épidémie aux États-Unis.

Décision difficile

Selon le gouverneur David Ige, «ce n’était pas une décision facile à prendre». Même si «les gens veulent mettre fin à ce confinement et [que] nous voulons revenir à la normale», il explique que «ce virus est potentiellement mortel, en particulier pour les personnes âgées et les plus vulnérables, qui ont des comorbidités».

C’est pourquoi, «grâce à nos résidents, nous aplanissons la courbe, sauvons des vies et évitons une résurgence de ce virus en refusant de rouvrir prématurément». Mis en place le 1er avril, le confinement dans l’État a été prolongé jusqu’au 31 mai. Depuis, les officiels déconseillent aux touristes de se rendre dans l’archipel.

La sanction visant les contrevenants aux mesures de quarantaine a été appréciée par le procureur général d’Hawaï Clare Connors:

«La possibilité de rapatrier rapidement les personnes à leurs aéroports d’origine pendant la crise du coronavirus aide grandement les forces de l’ordre à garantir le succès de nos mesures d'urgence à l’échelle de l’État».

Situation aux États-Unis

Le département de la santé d’Hawaï a recensé au moins 604 cas de contamination par le Covid-19 dans l’archipel et 14 décès. Au total, 939.249 personnes ont été testées positives aux États-Unis et 53.934 sont décédées, selon le dernier bilan de l’Université Johns-Hopkins.

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
L’affaire Floyd illustre ce que les politiciens en France «ne veulent pas mettre en avant»
Tags:
voyageur, confinement, quarantaine, Hawaï
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook