International
URL courte
Conséquences économiques du coronavirus - avril (39)
788
S'abonner

Confrontés au manque de place pour entreposer leur pétrole, certains producteurs américains peuvent désormais stocker leur surplus dans le Strategic Petroleum Reserve storage (SPR), indique Bloomberg. L’administration leur octroie une capacité de 23 millions de barils jusqu’en mars 2021.

Sur fond de baisse mondiale de la demande, certaines compagnies pétrolières américaines ont commencé à stocker de l’or noir dans le Strategic Petroleum Reserve storage (SPR), faute de place pour ce surplus, rapporte Bloomberg.

En avril, 1,1 million de barils y ont été envoyés, précise l’agence. Entre-temps, le département américain de l'Énergie a signé des contrats autorisant ces compagnies à louer environ 23 millions de barils de la capacité totale du SPR, d’après un officiel cité par Bloomberg. 

La majeure partie des transferts de brut serait attendue en mai et en juin, selon le département qui a déclaré le 14 avril avoir entamé des négociations avec neuf compagnies productrices de pétrole. Ceci fait partie d’un plan de relance de l’administration Trump visant à drainer la surabondance croissante de brut, le stockage commercial se remplissant rapidement.

Les producteurs peuvent planifier le retour de la totalité du brut entreposé temporairement jusqu’en mars 2021, sauf une petite quantité qui devrait couvrir les coûts de stockage, a précisé l’agence.

Baisse de la demande

Auparavant, une trentaine de pétroliers avaient été aperçus au large des côtes californiennes. Le Wall Street Journal a expliqué la présence accrue de navires-citernes par le manque de place dans les stockages terrestres.

Le prix des contrats à terme pour mai du pétrole américain WTI (le West Texas Intermediate) a fait un plongeon historique le 20 avril, passant en dessous de zéro et atteignant une valeur négative, -37,63 dollars à la clôture de la bourse new-yorkaise NYMEX. Cette dégringolade a été provoquée par l’augmentation des stocks en raison d’une demande anéantie par la pandémie de Covid-19.

Dossier:
Conséquences économiques du coronavirus - avril (39)

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
stockage, WTI (light sweed crude), Donald Trump, Bloomberg, pétrole
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook