International
URL courte
428188
S'abonner

Les États-Unis promettent de faire tout leur possible pour empêcher la levée de l’embargo sur les armes destinées à l’Iran afin que ce pays ne puisse pas les acheter à la Russie ou à la Chine, selon le secrétaire d’État américain Mike Pompeo.

Dans une interview accordée jeudi 30 avril par téléconférence au Lars Larson Show et publiée sur le site du département d’État américain, Mike Pompeo a assuré que les États-Unis feraient leur possible pour empêcher l’Iran d’acheter des armes à la Russie et à la Chine. L’embargo sur les armes imposé à ce pays expire en effet en octobre 2020.

«Le Président Trump et notre équipe vont s’assurer que lorsque nous arriverons au mois d’octobre de cette année, nous aurons joué toutes nos cartes pour garantir qu’ils (l’Iran) ne puissent pas acheter des chars ou des véhicules blindés à la Russie ou à la Chine», a-t-il affirmé.

Les partenaires de l’Onu impliqués

Il a ajouté que les États-Unis travaillaient au sein de l’Onu avec les autres membres permanents du Conseil de sécurité pour empêcher la levée de l’embargo sur les ventes d’armes à l’Iran.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, avait précédemment déclaré à Sputnik que le régime spécial de livraison à l’Iran d’armes et de matériels de guerre actuellement en vigueur devait expirer cinq ans après son introduction. Il avait précisé qu’il n’y avait aucune raison pour que cette décision soit remise en question.

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
Tags:
embargo, Mike Pompeo, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook