International
URL courte
5708
S'abonner

Le commandant de la Marine du corps des Gardiens de la révolution islamique, Alireza Tangsiri, a déclaré que l'incident du 15 avril dans le golfe Persique avait eu lieu après que des navires américains ont pénétré dans la zone de manœuvres iraniennes.

Les vedettes iraniennes se sont approchées des bâtiments de guerre américains dans le golfe Persique puisqu’ils se trouvaient dans la zone où l’Iran menait des exercices militaires, a déclaré vendredi 1er mai le commandant de la Marine du corps des Gardiens de la révolution islamique (GRI), Alireza Tangsiri.

«Ils ont fait irruption dans la zone de nos manœuvres, bien que la tenue d’exercices dans cette région ait été annoncée d’avance. Ils tentent de compromettre la sécurité par de telles actions. Ils ont alors reçu l'ordre de partir», a indiqué le commandant cité par l’agence Tasnim.

Incident du 15 avril dans le golfe Persique

Le commandement central de la Marine américaine avait précédemment rapporté que 11 bateaux du corps des Gardiens de la révolution islamique (GRI) avaient effectué des manœuvres dangereuses à proximité de navires de guerre américains dans le golfe Persique le 15 avril.

Le Pentagone avait affirmé que les vedettes iraniennes, se déplaçant à grande vitesse, avaient «coupé le chemin» aux navires américains. Selon le Pentagone, elles se sont approchées de deux navires américains à des distances de 45 et 10 mètres, avant de repartir environ une heure plus tard.

Selon les GRI, cet incident a eu lieu après que des navires américains ont à deux reprises, les 6 et 7 avril, intercepté d'une manière provocatrice un bâtiment de guerre iranien. Les Gardiens de la révolution ont qualifié d'«hollywoodienne» la version de Washington, promettant de réagir.

Le 22 avril, Donald Trump a annoncé avoir «donné pour instruction à la Marine de […] détruire les vedettes iraniennes si elles» empêchaient le passage des navires américains. Les forces armées iraniennes ont aussi menacé de tirer sur les navires américains.

Lire aussi:

Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
«Pour ne pas avoir conscience qu’il y a un privilège blanc, il faut être Blanc», tance Lilian Thuram
Tags:
Golfe persique, États-Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook