International
URL courte
75113
S'abonner

Le nombre de marins de l’USS Theodore Roosevelt infectés par le nouveau coronavirus est passé de 940 à 1.102 ces derniers jours. Selon l’US Navy, cette hausse s’explique par le dépistage du coronavirus chez les marins asymptomatiques.

Le nombre de cas d’infection au nouveau coronavirus à bord du porte-avions nucléaire USS Theodore Roosevelt a grimpé de près de 20% ces derniers jours, selon l’US Navy.

À l’heure actuelle, on décompte 1.102 «cas actifs» au sein du personnel du navire, alors que le 28 avril cet indice ne s’élevait qu’à 940.

Selon la Marine américaine, cette hausse s’explique par le récent dépistage du coronavirus chez les marins «qui étaient asymptomatiques». Dans le même temps, 53 membres de l’équipage du navire testés positifs au coronavirus en ont guéri.

Un mort parmi les marins

Précédemment, l’US Navy avait commencé à ramener à bord de l’USS Theodore Roosevelt les marins qui avaient été mis en quarantaine sur l’île de Guam, dans le Pacifique.

Au total, 969 marins du porte-avions avaient été testés positifs, dont l’un est décédé, avait fait savoir la Marine. Environ 700 marins sont restés à bord pour «maintenir les fonctions essentielles et procéder à un assainissement en profondeur de l’espace du navire», selon un communiqué de la Navy.

Lire aussi:

Voici le moment où les détails de l’AUKUS ont été discutés à l’insu de Macron, selon le Telegraph
Sous-marins: Subway «trolle» la France après la rupture de l’accord – photo
Malgré la «crise grave» des sous-marins, Paris va continuer de suivre Washington, estime le général Gomart
«Ne sous-estimez pas la réaction de Paris»: un ex-ambassadeur UK en France avertit d’une riposte française
Tags:
USS Theodore Roosevelt (CVN-71), Covid-19, US Navy, Guam, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook