International
URL courte
21362
S'abonner

Koen Geens, ministre belge de la Justice, a visité un atelier de couture de masques artisanaux. À l’issue de celle-ci, il s’est vu offrir un masque fabriqué sur place et a éprouvé des difficultés à l’enfiler devant les caméras de la télévision flamande. La scène a suscité beaucoup de moqueries sur les réseaux sociaux.

Jeudi 30 avril, le ministre belge de la Justice, Koen Geens, s’est rendu dans un atelier de couture de masques en tissu à Wijgmaal, dans la province du Brabant flamand (au centre du pays). Il a assisté à une démonstration de fabrication de masques artisanaux, équipés d’un filtre. À l’issue de la visite, l’élu s’en est vu offrir un, et s’est bien mis dans l’embarras au moment de l’enfiler.

Devant les caméras de la VTM, une chaîne de télévision flamande, celui qui occupe également le poste de vice-Premier ministre a d’abord placé le masque sur le haut de son crâne, puis sur ses yeux, éprouvant des difficultés à le faire tenir. Il a finalement abaissé celui-ci sur la bouche et le nez, mais les images étaient déjà dans la boîte.

«J’ai l’impression que mes oreilles sont trop grandes», s’est-il justifié auprès des bénévoles. Ceux-ci ont déjà fabriqué près de 35.000 masques de protection, a rapporté Le Soir.

Des réactions sur le Net

Les images du ministre se débattant avec un masque ont fait le tour des réseaux sociaux. Certains politiciens y ont vu l’illustration parfaite de la gestion belge de la crise du Covid-19. Tom Van Grieken, président du Vlaams Belang (extrême droite flamande), a commenté sur Twitter: «Voici comment la Belgique gère la crise du coronavirus», avant de supprimer sa publication.

Ce à quoi le ministre de la Justice a répondu:«Cher Tom, quand je reçois quelque chose de beau, j’en suis reconnaissant et j’essaie de le mettre, même si mes oreilles sont trop grandes. Ces oreilles me seront utiles pour vous écouter à la Chambre ou vous entendre plaider la solidarité». M.Van Grieken a ensuite expliqué qu’il ne critiquait pas sa capacité d’écoute, mais l’incompétence du gouvernement à propos des masques.

Le 24 avril, le Président sud-africain Cyril Ramaphosa, au terme d’un discours télévisé, s’était lui aussi mis dans l’embarras devant ses citoyens en se débattant pour enfiler un masque.

Lire aussi:

Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Pris en chasse, il roule à contresens à 220 km/h entre Montpellier et Nîmes
Tags:
Covid-19, vidéo, Koen Geens, embarrassment, Belgique, masques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook