International
URL courte
12348
S'abonner

Nicolas Maduro a accusé deux membres de la garde de Trump d’être impliqués dans une tentative d’assassinat le visant. Selon lui, l’attaque a été préparée par un groupe de mercenaires qui a essayé de s’infiltrer au Venezuela par voie maritime le 3 mai.

Après que le gouvernement vénézuélien a annoncé le 3 mai avoir contrecarré une tentative d’invasion par voie maritime, le Président Maduro a déclaré que cette attaque avait eu pour objectif son assassinat.

Il s’agissait d’un groupe de «mercenaires» formés sur le territoire colombien, financé et soutenu par les gouvernements américain et colombien, a affirmé le chef d’État vénézuélien pendant son discours survenu en marge du sommet du Mouvement des non-alignés.

Le Venezuela dispose de preuves, de témoignages et de vidéos confirmant que la formation du groupe a eu lieu en Colombie, a-t-il pousuivi.

​Origines de cette information

En se référant aux témoignages d’un fonctionnaire américain, Nicolas Maduro a affirmé avoir pris connaissance «des contrats signés par l’opposition vénézuélienne ayant pour mission de former un groupe de mercenaires et de terroristes pour attaquer le Venezuela et pour me tuer».

«L’objectif ultime était d’assassiner le Président vénézuélien. C’est une attaque terroriste en période de pandémie», a-t-il conclu.

Le personnel de Trump impliqué?

Suite à cet incident, 13 personnes ont été arrêtées, alors qu’elles s’apprêtaient à effectuer un coup d’État. Parmi eux, deux membres de la sécurité de Donald Trump, notamment Luke Denman et Airan Berry, a annoncé Maduro en montrant leurs passeports pendant son discours.

Les objets que les individus arrêtés avaient en leur possession «pour réaliser leur projet» ont été soustraits. Des billets en dollars, de la drogue, des téléphones satellite, des postes de radio et des jumelles de vision nocturne ont été retrouvés, a expliqué le Président.

Une autre tentative

La précédente tentative de meurtre contre Nicolas Maduro s’était déroulée le 4 août 2018 à Caracas, capitale vénézuélienne. Plusieurs drones chargés d’explosifs ont essayé d’attaquer le Président du pays et certains fonctionnaires, pendant son discours public consacré au 81e anniversaire de la Garde nationale. Les appareils ont été abattus par des tireurs embusqués.

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo
Départ de sept nouveaux députés de LREM à l'Assemblée pour rejoindre un 10e groupe
Tags:
États-Unis, Venezuela, tentative d'assassinat, Donald Trump, Nicolas Maduro
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook