International
URL courte
172222
S'abonner

Dans son message à l’occasion du Vesak, l’une des plus grandes fêtes bouddhistes célébrée cette année le 7 mai, le dalaï-lama a appelé l’humanité à «se tendre la main», pratiquer la méditation ainsi qu'à être patient et généreux afin de vaincre la pandémie de Covid-19.

Pour vaincre la pandémie actuelle sans précédent, il faut quotidiennement faire preuve d'amour, de générosité, de patience, pratiquer la méditation et «se tendre la main avec compassion». Tel est le message du dalaï-lama à l'occasion du Vesak, l'anniversaire du Bouddha, célébré cette année le 7 mai partout dans le monde.

«Lorsque nous sommes confrontés à une menace pour notre santé et que nous faisons le deuil des parents et des amis que nous avons perdus, nous devons nous concentrer sur ce qui nous unit en tant que membres d’une famille unique: l'humanité. Et cela signifie que nous devons nous tendre la main avec compassion, car seule l'unité et des efforts concertés au niveau global nous permettront de faire face aux défis, d’une ampleur sans précédent, auxquels nous sommes confrontés», a déclaré dans son message le chef spirituel tibétain.

Fête bouddhiste de portée internationale

Depuis 1999, le Vesak est reconnue par l'Assemblée générale de l'Onu comme une fête religieuse sacrée et de portée internationale pour la paix. La date précise de cette fête, le plus souvent célébrée à la pleine lune de mai, varie selon les années. Le Vesak commémore les trois grandes étapes de l’existence de Siddhartha Gautama, fondateur historique du bouddhisme: sa naissance, son éveil et sa mort. Bien que le Bouddha soit né il y a 2.600 ans, aujourd’hui sa doctrine est toujours d’actualité, a fait remarquer le dalaï-lama dans son message.

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
bouddhisme, dalaï-lama
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook