International
URL courte
13259
S'abonner

Le chef du service allemand de contre-intelligence militaire s’est excusé pour un document dans lequel le territoire israélien était intégré à la Jordanie.

Après avoir interdit les activités du mouvement Hezbollah sur son territoire, l’Allemagne a réservé pour l’État hébreu une surprise plutôt maladroite: son service de contre-intelligence militaire (MAD) a publié un rapport annuel dans lequel Israël était bel et bien effacé de la carte.

Ainsi, le territoire israélien a été intégré à son voisin, la Jordanie. Le chef du MAD, Christof Gramm, a ensuite présenté ses excuses, assurant que l’erreur avait été «immédiatement corrigée».

Pas d’«action délibérée»

Selon le MAD, une enquête ouverte suite à la publication du rapport a permis d’établir que l’erreur avait été causée par «un manque de diligence et un contrôle qualité insuffisant» et qu’il ne s’agissait pas d’une «action délibérée fondée sur une intention politique».

Christof Gramm a également tenu à souligner que les missions de son agence comprenaient entre autres la lutte contre l’antisémitisme et la lutte contre l’extrémisme au sein des forces armées allemandes.

Lire aussi:

Un camion force son passage parmi des manifestants à Minneapolis prêts à lyncher le conducteur – vidéos
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Le couvre-feu et la Garde nationale à Washington suite aux manifestations devant la Maison-Blanche - vidéos
Tags:
carte, renseignement, Allemagne, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook