International
URL courte
6323
S'abonner

Un pharmacien indien et son patron ont décidé de prendre une préparation de leur propre fabrication, espérant qu'elle soit capable de traiter le coronavirus. À l'issue de cette expérience, le pharmacien est mort et son patron a été hospitalisé.

Un pharmacien indien est mort et son patron a été hospitalisé, après avoir bu une décoction de leur fabrication, dont ils espéraient qu'elle puisse guérir le Covid-19, a annoncé la police samedi 9 mai.

Les deux hommes travaillaient pour une entreprise spécialisée en phytothérapie et essayaient sur eux-mêmes le supposé traitement, composé d'un mélange d'oxyde nitrique et de nitrate de sodium, dans une maison située à Chennai, dans le sud-est de l'Inde, précise l'AFP.

K.Sivanesan, 47 ans, est mort sur place, selon le chef de la police local Ashok Kumar.

Il avait développé sa formule en effectuant des recherches sur Internet et avait acheté les ingrédients sur un marché local, a précisé le policier.

Bilan en Inde

Il n'existe pas actuellement de médicament ou de vaccin contre le Covid-19, ce qui a conduit à une course mondiale pour trouver un remède à cette maladie qui a tué au moins 300.000 personnes.

Près de 60.000 cas ont été recensés en Inde, où un strict confinement a été imposé pour tenter de contenir la propagation du coronavirus.

Lire aussi:

Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Tags:
Covid-19, vaccin, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook