International
URL courte
6322253
S'abonner

Plusieurs utilisateurs de Facebook se plaignent que le réseau social supprime les publications avec une photo sur laquelle des soldats soviétiques hissent le drapeau de la Victoire sur le Reichstag à Berlin en 1945. Le compte d'un journaliste de Sputnik a été bloqué pour trois jours en raison de cette même photo.

Un journaliste de Sputnik, Leonid Sviridov, a vu son compte Facebook bloqué samedi 9 mai après qu'il a publié la célèbre photo de mai 1945 où des soldats soviétiques hissent un drapeau rouge sur le toit du Reichstag.

«Vous ne pouvez rien publier ou commenter pendant trois jours, parce que trois de vos publications précédentes ont violé nos standards communautaires», est-il indiqué dans le message que le correspondant a reçu après avoir perdu l'accès à son compte.

Parmi les messages jugés comme inappropriés, Facebook mentionne celui de ce samedi 9 mai avec la photo du drapeau de la Victoire.

D'autres messages publiés sur le réseau à l’occasion du Jour de la Victoire et contenant cette photo ont aussi été supprimés, d’après plusieurs utilisateurs de ce réseau social.

«Facebook vient de bloquer une photo sur la page de mon ami Alexander Smirnov. Voici cette photo. Fait intéressant, est-ce une tendance?», note un utilisateur.

Selon les internautes, Facebook a bloqué ces publications arguant qu'elles «violent les standards communautaires concernant les personnes et les organisations dangereuses». «Ces normes sont conçues pour éviter de nuire à quiconque dans le monde réel», écrivent les développeurs.

Le réseau social a déclaré que les auteurs de messages ne devraient pas soutenir les terroristes, les activités d'intolérance, les tueries de masse ou en série, la traite des êtres humains, la violence et les activités criminelles, sans toutefois spécifier le lien entre le drapeau de la Victoire et ces règles.

Internautes indignés ou perplexes

«Si ce n'est pas une honte, alors je ne connais pas le sens du mot "honte". Deux minutes après la publication, la photo a été bloquée», s'indigne un utilisateur, Sergueï Zvyagintsev.

D’autres utilisateurs ont suggéré que Facebook pourrait bloquer des messages contenant cette photo à cause des soldats debout sur le toit, ce qui pourrait être perçu comme un acte dangereux ou un appel au suicide.

Une erreur de robot due au confinement?

Plus tard dans la journée du 9 mai, un porte-parole de Facebook a annoncé à Sputnik que les photos représentant le drapeau de la Victoire avaient été supprimées par erreur et que l'accès à ces messages avait été rétabli.

«Ce contenu a été supprimé par erreur par nos outils automatisés de détection des violations et est maintenant restauré. Nous nous excusons auprès des utilisateurs pour tout inconvénient causé à cet égard», a indiqué le représentant de Facebook.

Il a rappelé que les employés chargés de vérifier le contenu devaient rester chez eux en raison de la pandémie de Covid-19 et que le réseau social était obligé à se fier davantage à ses systèmes automatisés pour détecter et supprimer le contenu qui viole les règles de la communauté.

Lire aussi:

Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Tags:
Reichstag, Jour de la Victoire, photo, Facebook
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook