International
URL courte
4119
S'abonner

La compagnie maritime américaine Carnival Cruise Lines a annoncé une reprise de ses croisières dès le mois d’août, malgré des craintes liées au coronavirus. En conséquence, ses réservations ont augmenté de 600% en trois jours, notamment grâce à des prix avantageux.

Les croisiéristes ont subi un coup très dur à cause de la pandémie, notamment avec l’affaire du Diamond Princess au Japon. Certains ont pourtant déjà prévu de reprendre leurs voyages dès cet été. C’est le cas de l’entreprise américaine Carnival Cruise Lines, qui a vu ses réservations augmenter de 600% trois jours après avoir annoncé de nouvelles croisières dès le 1er août, a rapporté le site de voyages The Winglet.

Ceux-ci ont pris leur décision quelques jours après que les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont décidé de lever l’interdiction de naviguer. Seules trois points de départ seront disponibles, deux en Floride (Miami et Port Canaveral) et un au Texas (Galveston). Les autres croisières depuis des ports d’attache nord-américains et australiens sont annulées jusqu’au 31 août.

À l’occasion, le croisiériste a largement diminué ses prix, lesquels étaient visiblement assez intéressants pour que les prochains passagers dépassent leur peur (éventuelle) du coronavirus. En effet, un voyage de quatre jours depuis Miami ne coûte que 119 dollars (108 euros) par personne et une croisière de huit jours est proposée à 519 dollars (473 euros).

L’entreprise a averti qu’il n’y avait aucune garantie de départ le 1er août, mais proposera en cas d’annulation soit un bon de la même valeur pour un prochain voyage, soit un remboursement à 100%.

Une relance des croisières pour 2021

Même si de nombreux navires de croisière ne quitteront pas leur port cet été, le secteur a encore de beaux jours devant lui. Le site de réservation CruiseCompete.com a en effet vu ses ventes augmenter de 40% pour les croisières en 2021 par rapport à 2019. Une étude révélée dans le Los Angeles Times a indiqué que 76% des personnes qui ont annulé leur croisière en 2020 ont accepté un crédit pour repartir en 2021, les 24% restants ont exigé un remboursement.

Selon le directeur du site, la demande de réservation post-pandémie est toujours forte, ce qui est un signe encourageant pour les compagnies de croisières qui subissent actuellement un énorme coup financier, certaines ayant vu leur valeur marchande s’effondrer.

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo
Tags:
relance, risques, pandémie, Covid-19, réservation, voyages, bateau de croisière
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook