International
URL courte
5314715
S'abonner

«Cela doit être préventif de la folie, car ceux qui ne veulent pas en prendre deviennent fous». Grand partisan de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19, le Pr Didier Raoult a commenté les propos de Donald Trump qui a annoncé prendre, depuis maintenant une semaine et demie, le fameux traitement de manière préventive.

Malgré une efficacité encore remise en cause et l’avertissement des autorités sanitaires sur les effets secondaires, Donald Trump a annoncé prendre de l’hydroxychloroquine tous les jours de manière préventive contre le coronavirus. Le directeur de l'IHU de Marseille, qui prône depuis le début de la pandémie l’utilisation de ce médicament, a tenu dès le lendemain à clarifier les choses.

«Je ne suis pas au courant, je ne suis pas son médecin traitant», a-t-il lancé, interrogé sur Radio Classique sur cette approche du Président américain.

Le professeur a rapidement tenu à rappeler que l'hydroxychloroquine ne peut être considérée comme dangereuse.

«Dramatisation d'un médicament banal»

«Je voudrais qu'on remette les choses en perspective et voir à quel point il y a eu une hallucination collective des médias et de certains dirigeants sur l'hydroxychloroquine, qui est l'un des médicaments les plus prescrits au monde. Tous les médecins en ont déjà prescrit», a ajouté Didier Raoult.

«Il y a eu une dramatisation d'un médicament banal, classique, on a inventé de tout, des arrêts cardiaques, etc... Cela doit être préventif de la folie, car ceux qui ne veulent pas en prendre deviennent fous. Il y aura un examen à faire de comment les médias se sont emballés», a-t-il conclu.

Deux études mettent en doute l'efficacité de l'hydroxychloroquine

Deux études publiées par la revue scientifique britannique BMJ ont mis en doute l'efficacité de l'hydroxychloroquine comme traitement contre le Covid-19. Selon une étude chinoise, l'antipaludéen n'a pas permis d'amélioration significative. Des effets secondaires indésirables ont en revanche été signalés pour une partie des patients.

Selon une autre étude française, l'hydroxychloroquine n'a pas réduit les admissions en réanimation ou les décès de patients atteints du coronavirus.

Lire aussi:

Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Alger rappelle «immédiatement» son ambassadeur à Paris après les documentaires sur le Hirak
Une nouvelle carte du déconfinement rendue publique lors du discours du Premier ministre
Tags:
examen médical, médicaments, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, chloroquine (chloroquinine), Donald Trump, Didier Raoult
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook