International
URL courte
11334
S'abonner

Suite au retrait de tous ses accords passés avec les États-Unis et Israël, la Palestine a demandé à la Russie d’être un intermédiaire dans le règlement du conflit, selon l’ambassadeur de Palestine à Moscou.

Il y a quelques semaines, le Président palestinien Mahmoud Abbas a envoyé un message à son homologue russe Vladimir Poutine lui demandant de contribuer à l’organisation des négociations avec Israël à Moscou, a fait savoir auprès d'un média russe l'ambassadeur de Palestine en Russie, Abdel Hafiz Nofal.

«Cette conférence devrait créer un nouveau mécanisme de négociations entre Israéliens et Palestiniens pour mettre fin à la confrontation selon la Solution à deux États», a tenu à souligner le diplomate.

Dans sa lettre de réponse, Vladimir Poutine a confirmé son soutien aux Palestiniens et à la Solution à deux États, toujours selon la même source.

Le retrait de tous les accords passés par la Palestine avec Israël et les États-Unis

Le 19 mai, le Président palestinien Mahmoud Abbas avait annoncé que le pays se retirait de tous les accords passés avec Israël et les États-Unis en raison de l'intention de Tel Aviv d'annexer des pans de la Cisjordanie. Il a appelé Israël à répondre devant la communauté internationale «en tant que force d’occupation sur le territoire occupé de Palestine».

Selon M.Abbas, la Palestine insiste en outre sur son adhésion aux organisations et institutions internationales. Il s’est dit prêt à «résoudre le conflit avec Israël sur la base de la décision de créer deux États, avec un tiers aux frontières entre les deux États».

Netanyahou annonce qu’il est temps d'annexer des territoires en Palestine

Le Premier ministre israélien a déclaré dimanche 17 mai, devant le Parlement réuni pour un vote de confiance envers le gouvernement d'union avec Benny Gantz, que l'heure était venue d'annexer des pans de la Cisjordanie.

L'accord de partage du pouvoir entre MM.Netanyahou et Gantz prévoit l'annonce, à partir du 1er juillet, d'une stratégie pour appliquer le projet américain de résolution du conflit israélo-palestinien. Selon ce plan, Israël est autorisé à annexer la vallée du Jourdain et des colonies israéliennes en Cisjordanie.

Lire aussi:

Ciblés par des projectiles, des policiers foncent en voiture sur des manifestants à New York – vidéo
Jean-Marc Morandini: le parquet de Paris demande un procès pour corruption de mineur
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Tags:
règlement, États-Unis, Israël, Palestine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook