International
URL courte
4384
S'abonner

Se référant au service national irakien du renseignement, l’agence de presse locale INA a annoncé ce mercredi 20 mai l’arrestation d'Abdul Nasser Qirdash, un possible successeur d’Abou Bakr al-Baghdadi, ancien chef de Daech* tué en octobre 2019 par des militaires américains.

Le service nationale irakien du renseignement a annoncé ce mercredi 20 mai l’arrestation du possible successeur d’Abou Bakr al-Baghdadi, le chef du groupe terroriste Daech* éliminé en octobre 2019 lors d’une opération américaine en Syrie.

«Abdul Nasser Qirdash, candidat à la succession du criminel al-Baghdadi, a été arrêté», a indiqué l'agence INA.

Par le passé, plusieurs médias ont évoqué le nom d’Abdul Nasser Qirdash en parlant d’un successeur d’al-Baghdadi. Le quotidien britannique The Guardian, se référant à deux services de renseignement, a ensuite écrit qu’il s’agissait du pseudonyme de l’Irakien Amir Mohammed Abdul Rahman al-Mawli al-Salbi, qui aurait pris les rênes de l'organisation quelques heures après l’élimination d'al-Baghdadi.

Avant même l'élimination d'al-Baghdadi, l'armée américaine considérait Abdallah Kardash comme un candidat potentiel au poste de nouveau chef de Daech* et avait annoncé une récompense de cinq millions de dollars pour sa capture.

Élimination d’al-Baghdadi

Fin octobre 2019 le Président Donald Trump a déclaré que le chef de Daech*, dont la mort avait été annoncée à plusieurs reprises sans être avérée, avait enfin été liquidé. Un site lié aux islamistes a par la suite indiqué que Daech* avait confirmé la mort de son numéro un.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
Abou Bakr al-Baghdadi, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook