International
URL courte
1213
S'abonner

Faisant au moins 24 victimes, le cyclone Amphan s’est abattu sur l’est de l’Inde et sur le Bangladesh, causant d’innombrables dommages dont les images ont été relayées sur les réseaux sociaux. Des lignes électriques et téléphoniques ont été endommagées et plusieurs régions inondées par un raz-de-marée ayant atteint jusqu’à trois mètres.

Des images des dégâts provoqués par Amphan, le plus puissant cyclone né dans le golfe du Bengale depuis ces 20 dernières années, ont été relayées sur les réseaux sociaux.

Au moins 24 personnes sont mortes dans la tempête qui a déferlé en Inde et au Bangladesh durant quelques jours, indique Associated Press.

​12 personnes ont été tuées dans le Bengale-Occidental et deux décès supplémentaires ont été signalés dans l’État indien d’Odisha. Le Bangladesh a rapporté au moins 10 décès dus à la tempête.

​Des centaines de villages côtiers et des infrastructures ont été ravagés dans ces régions par des vents violents et des pluies torrentielles provoquant l’inondation de bâtiments et la chute de lignes électriques. Des milliers arbres ont été également déracinés, alors que l’onde d’un raz-de-marée a atteint trois mètres.

​Un million d’habitants ont été laissés sans électricité au Bangladesh, a déclaré le ministère de l’Énergie. Quant à l’Inde, des îles entières et des régions indiennes ont perdu le contact avec le continent suite à une coupure d’électricité et de connexion téléphonique, a affirmé la ministre en chef du Bengale-Occidental, Mamata Banerjee. C’est la raison pour laquelle il est difficile pour l’instant d’évaluer les dommages causés par les intempéries, a-t-elle souligné.

«Nous sommes confrontés à trois crises: le coronavirus, les milliers de migrants qui rentrent chez eux et maintenant le cyclone», a déploré Mme Banerjee.

​En Inde, plus de 500.000 habitants du Bengale-Occidental et plus de 150.000 de l’Odisha ont été évacués, selon le National Disaster Response Force (NDRF). Le Bangladesh a fait état de 1,4 millions de personnes évacuées, selon Kazi Tasmin Ara Ajmiri, secrétaire adjoint du NDRF.

Après avoir atteint la catégorie quatre sur cinq sur l’échelle de Saffir-Simpson, avec des rafales allant de 200 à 240 km/h, le cyclone a faibli pour passer au stade de dépression tropicale, ont fait savoir les services météorologiques indiens.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Deux suspects albanais de l’attentat de Nice de 2016 libérés suite à une erreur de procédure
Tags:
préjudice, Bangladesh, Inde, tempête, cyclone
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook