International
URL courte
Crash d'un Airbus A320 à Karachi (7)
21454
S'abonner

Avec une centaine de passagers à bord, un Airbus 320 s’est écrasé dans un quartier résidentiel près de l’aéroport de la ville pakistanaise de Karachi.

Un avion de ligne de la compagnie Pakistan International Airlines s’est écrasé ce 22 mai près de Karachi, plus grande ville du pays. Parti de Lahore, l’avion devait atterrir à l’aéroport de Karachi.

Bilan humain

Selon le porte-parole de l'autorité de l'aviation du Pakistan Abdul Sattar Khokhar, cité par l’AFP, il peut s’agir de «99 passagers et huit membres d’équipage». Aucun des 107 passagers et membres d'équipage n'a survécu, a annoncé le maire de Karachi présent sur les lieux de la tragédie.

Il y avait 91 passagers et sept membres d'équipage à bord, selon le porte-parole de la PIA, Abdullah Hafeez, cité par l'agence d'information.

Au moins une personne a survécu au crash, selon les autorités pakistanaises, alors que des officiels de l’aviation parlent de deux survivants.

Circonstances du crash

L’A320 était vieux de 15 ans, selon les données du service de suivi de vol Flightradar24.

«La dernière fois que nous avons entendu le pilote, il parlait d’un problème technique», a déclaré le porte-parole de la PIA, Abdullah H. Khan, dans un communiqué vidéo, cité par Reuters.

Le contact avec l’aéronef a été perdu à 14h37, heure locale (09h37 GMT), a annoncé un autre porte-parole de PIA, Abdullah Hafeez, à des médias locaux. «Il est trop tôt pour commenter les causes du crash», a-t-il ajouté.

​L’avion s'est écrasé dans un quartier résidentiel. Les images montrent un panache de fumée noire monter dans le ciel de la ville. L'aéronef aurait fait deux ou trois tentatives d'atterrissage avant de s'écraser, d’après des témoins cités par Associated Press.

L'armée pakistanaise a tweeté avoir envoyé sur le lieu de l'accident une force d'intervention rapide, ainsi que des éléments paramilitaires, qui sont arrivés sur place.

Réaction des autorités

Commentant la catastrophe sur Twitter, le Premier ministre pakistanais Imran Khan a annoncé l'ouverture immédiate d’une enquête. Il a adressé ses condoléances aux familles des victimes.

Selon le ministre des Affaires étrangères Shah Mahmood Qureshi, l'avion s'est abimé «quelques minutes avant son atterrissage» avec à son bord «des gens rentrant chez eux pour l'Aïd [el-Kébir, ndlr]», la célébration de la fin du ramadan.

L'accident aérien survient quelques jours seulement après que le pays a autorisé la reprise des vols commerciaux internes. Pendant plus d'un mois, les liaisons domestiques avaient été suspendues pour éviter une propagation du nouveau coronavirus. De très rares vols internationaux avaient été maintenus.

Dossier:
Crash d'un Airbus A320 à Karachi (7)

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Départ de sept nouveaux députés de LREM à l'Assemblée pour rejoindre un 10e groupe
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Tags:
Airbus, passager, crash d'avion, avion, Pakistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook