International
URL courte
384
S'abonner

Le Président américain a été surpris pour la première fois en train de porter un masque à l’usine Ford. Un cliché non officiel a fait surface sur le Net. Il a confié ne pas vouloir «donner aux journalistes le plaisir de le voir».

Après de nombreux refus, Donald Trump a finalement été aperçu portant un masque pour la première fois depuis le début de l’épidémie de Covid-19. Un cliché non officiel a été posté sur les réseaux sociaux.

​La photo qui a fuité a vraisemblablement été prise pendant sa récente visite à l’usine Ford réaménagée pour la production de respirateurs artificiels. Le chef d’État américain a été immortalisé portant un masque bleu.

Puis Donald Trump a répondu, sans masque, à une question sur les raisons pour lesquelles il n’en portait pas pendant sa visite à l’usine, à la différence son entourage, comme les journalistes ont pu constater. «Ce n’est pas nécessaire», a-t-il déclaré, assurant qu’il avait été testé le jour même, tout comme le personnel qui l’accompagnait.

​Cependant, il a assuré l’avoir mis plus tôt dans la journée, mais il ne voulait pas «donner aux journalistes le plaisir de le voir».

«Mieux» avec la masque

Pour preuve, il a présenté un masque en tissu bleu marine, frappé du sceau présidentiel, sans pour autant l’enfiler.

«Je l’aime beaucoup. Honnêtement, je pense que je suis mieux avec le masque», a-t-il plaisanté. Le Président américain en a même offert un exemplaire placé dans un sachet en plastique à un journaliste.

Auparavant, le chef d’État américain avait expliqué pendant une conférence de presse qu’il lui était inutile de se protéger ainsi en pleine pandémie, parce que tout le monde maintenait «une certaine distance» à son encontre. Il avait affirmé ne ressentir «aucune vulnérabilité» face à la propagation du Covid-19.

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
journalistes, Covid-19, masques, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook