International
URL courte
291
S'abonner

Se référant à leurs sources, des médias japonais et sud-coréens écrivent que Kim Jong-un, dont l’absence constatée en avril a donné lieu à de nombreuses rumeurs, se trouve toujours à Wonsan, cette ville sur la côte est du pays.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, dont les apparitions en public sont suivies attentivement par la presse depuis l’émergence de rumeurs sur la détérioration de son état de santé, reste à Wonsan après la visite d’une usine d’engrais ayant eu lieu début mai, rapportent des médias nippons et sud-coréens.

Se référant à ses sources, l’agence japonaise Kyodo informe que Kim «n’est pas retourné à Pyongyang après la visite de l’usine le 1er mai». Cependant, il est indiqué que les raisons pour lesquelles le chef d'État nord-coréen «reste dans le complexe balnéaire sur la côte sont inconnues».

Des informations analogues ont été publiées par le journal sud-coréen Joong-ang Ilbo. Se référant à une source du nord, le média informe que Kim a quitté la capitale le 11 avril et depuis reste à Wonsan.

«Le 1er mai, il a pris part à l’inauguration de l’usine d’engrais et mène toujours ses activités depuis Wonsan», écrit le journal. D’après ses sources, depuis la visite de l’usine, il a visité des détachements de l’armée et suit le développement de missiles et d’autres armes stratégiques.

Absent durant 21 jours en janvier?

Yoh Sang-key, porte-parole du ministère sud-coréen de l'Unification, a été interrogé plus tôt vendredi au sujet de ce que les journalistes ont qualifié de «disparition» du dirigeant Kim. Le porte-parole a alors souligné que déjà en janvier «Kim Jong-un a été absent durant 21 jours».

Et d’ajouter que les services appropriés suivaient la situation.

Une réapparition précédée par des rumeurs

Le 2 mai, les médias nord-coréens ont fait état de la première apparition publique en 20 jours du chef d'État. Durant son absence, des médias occidentaux, aussi bien que nippons et sud-coréens, ont évoqué des thèses selon lesquelles il souffrirait de problèmes de santé et même serait mort.

Les photos et séquences diffusées dans les médias et effectuées lors de l’inauguration de l’usine montrent Kim Jong-un tout sourire mener un dialogue animé avec ceux qui l’accompagnaient pendant le déplacement. Cependant, après avoir analysé les clichés, certains médias ont affirmé avoir distingué des traces d’une opération sur son bras et d’autres ont parlé de problème de jambe.

Quelques jours plus tard, des membres du renseignement sud-coréen ont supposé que l’absence de Kim serait liée à la nécessité de régler des problèmes internes liés à la situation créée par le coronavirus.

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Départ de sept nouveaux députés de LREM à l'Assemblée pour rejoindre un 10e groupe
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Tags:
médias, Corée du Nord, Kim Jong-un
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook