International
URL courte
Études sur le coronavirus – mai (46)
9618
S'abonner

Les vaccins les plus prometteurs contre le coronavirus seront testés sur plus de 100.000 personnes à partir de juillet dans les régions les plus touchées des États-Unis, indique Reuters.

Les États-Unis envisagent de mener des essais massifs d’une demi-douzaine de vaccins des plus prometteurs contre le Covid-19 sur plus de 100.000 volontaires, ont indiqué à Reuters les scientifiques qui dirigent le programme.

L’expérience permettrait de réduire d’une dizaine d’années à quelques mois le temps requis pour produire et tester un vaccin. Les principaux producteurs ont consenti à échanger les résultats de leurs essais cliniques pour permettre aux concurrents de les utiliser si la molécule s’avérait inefficace, indiquent les chercheurs.

Date de lancement

Les prototypes des vaccins pour chaque molécule seront testés sur 20.000 à 30.000 personnes à partir de juillet. Les fabricants devront d’abord confirmer leur innocuité.

Au total, entre 100.000 et 150.000 personnes participeront à l’étude, a déclaré le docteur Larry Corey, expert en vaccins au Fred Hutchinson Cancer Center, à Seattle.

Le gouvernement américain a débloqué des milliards de dollars pour aider à l’élaboration de vaccins, précise Reuters.

Qui sera le premier?

Pour obtenir des résultats rapides, les vaccins seront testés dans un premier temps chez les professionnels de la santé et dans les régions où le virus se propage encore pour évaluer la croissance de nouveaux cas du Covid-19.

Développé en partenariat avec le National Institutes of Health (NIH), le vaccin Moderna Inc sera le premier à être étudié à grande échelle en juillet. Celui élaboré par l’Université d’Oxford et AstraZeneca Plc pourrait également être soumis aux essais, a confié à Reuters Francis Collins, directeur du NIH. Le gouvernement a prévu de dépenser 1,2 milliard de dollars pour la production de 300 millions de doses du vaccin.

Études d’autres pays

La Russie espère recevoir en juillet les premiers résultats des tests d’un vaccin sur l’Homme. Des scientifiques ont déjà commencé à tester le médicament sur eux. Dans le même temps, des chercheurs italiens ont annoncé à avoir neutralisé le coronavirus après avoir isolé des anticorps chez des rongeurs capables d’agir sur les cellules humaines, bloquant ainsi l’action du virus.

En France, l’Institut Pasteur prévoit de commencer les premiers essais cliniques de son vaccin en juillet sur 90 volontaires en bonne santé pour obtenir les premiers résultats en octobre.

Dossier:
Études sur le coronavirus – mai (46)

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Tags:
chercheurs, vaccin, Covid-19, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook