International
URL courte
151839
S'abonner

Des chasseurs vénézuéliens Su-30 et F-16 ont escorté le navire-citerne iranien Forest qui est entré dans les eaux territoriales du Venezuela pour transporter une cargaison de carburant et d’additifs pour en fabriquer. Une vidéo a été mise en ligne sur les réseaux sociaux.

Le deuxième pétrolier iranien, le Forest, qui devait rejoindre les côtes du Venezuela le 25 mai a été escorté par des chasseurs vénézuéliens.

​Une vidéo a été publiée sur le compte Twitter Conflicts News Worldwide. Elle montre quatre avions, des Su-30 et F-16, en train de survoler le navire-citerne.

La marine du pays a également accompagné le pétrolier.

Cinq navires prévus pour le Venezuela

Depuis un peu plus de deux mois, une grave pénurie sévit dans tout le pays, au moment même où le Venezuela est soumis à un confinement quasi total censé juguler la propagation du coronavirus.

Le 24 mai, le tanker iranien Fortune, premier des cinq navires prévus (Clavel, Forest, Faxon, Fortune et Petunia), est arrivé dans le pays, pour apaiser cette pénurie d’essence.

Les navires «apportent des combustibles, des additifs, des pièces de rechange et d'autres équipements destinés à redresser notre capacité de raffinage et notre production pétrolière», a déclaré Tareck El Aissami, le ministre du Pétrole de Nicolas Maduro.

Cette livraison intervient en plein regain de tensions entre Téhéran et Washington. Le 14 mai, le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Jorge Arreaza a annoncé que les navires transportant de l'essence au Venezuela étaient pourchassés par le gouvernement américain. Le Président iranien Hassan Rohani et le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif avaient prévenu que Washington aurait des problèmes s’il bloquait les tankers.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Deux ex-agents secrets français condamnés à 8 et 12 ans de prison pour trahison
La diplomatie russe ironise sur les propos de Trump concernant ses nouveaux missiles
Tags:
États-Unis, Iran, pétrole, tanker, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook