International
URL courte
2920034
S'abonner

Donald Trump a affirmé que Twitter «interférait» dans l’élection présidentielle, comme les autres réseaux sociaux, et a déclaré qu’il les «fermerait» «pour les en empêcher».

Le Président américain a accusé Twitter d'«interférer» dans la présidentielle en signalant deux de ses tweets comme trompeurs, ce qui constitue, selon lui, une menace pour la liberté d'expression.

«Les Républicains estiment que les plateformes de médias sociaux réduisent totalement au silence les conservateurs. Nous les réglementerons fortement ou les fermerons pour les en empêcher. Nous avons vu ce qu'ils ont tenté de faire et ce à quoi ils ont échoué en 2016...»

«Twitter interfère dans l'élection présidentielle de 2020», a-t-il ajouté.

Un autre message

Un avertissement automatique de vérification des faits par Twitter a concerné récemment un message de Donald Trump affirmant que le vote par correspondance donnait lieu à des fraudes. Selon le Président, le réseau social  «s’immisce dans l’élection présidentielle de 2020».

Twitter «étouffe complètement la liberté d'expression et en tant que Président, je ne permettrai pas que cela se produise», a-t-il écrit.

Lire aussi:

Dupond-Moretti garde des Sceaux, «une déclaration de guerre à la magistrature», selon un syndicat
Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Tags:
liberté d'expression, élection présidentielle, réseaux sociaux, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook