International
URL courte
392287
S'abonner

Le Président des États-Unis a promis d’adopter de nouvelles mesures à l’encontre de Pékin en raison du projet de loi sur la sécurité nationale à Hong Kong. Selon Bloomberg, l’administration américaine prépare des restrictions visant certains responsables et entreprises chinois.

Washington se prépare à apporter une réponse «puissante» à la Chine en raison de la situation qui s’est développée à Hong Kong, a annoncé le locataire de la Maison-Blanche lors d’un point presse.

«Je crois que vous trouverez cela très intéressant, mais je n’en parlerai pas maintenant, je l’annoncerai dans quelques jours», a déclaré Donald Trump à la question de savoir si son administration envisageait de décréter des sanctions à l’encontre de la Chine.

Dans le même temps, Bloomberg a rapporté que les autorités états-uniennes préparaient des restrictions visant certains responsables et grandes entreprises chinois.

Pékin soupçonné de vouloir «s’emparer» de Hong Kong

Le parlement chinois avait récemment mis au point un projet de loi sur la sécurité nationale à Hong Kong. La Chine assure que le document, qui n’est pas encore adopté, n’affectera pas les droits des habitants de la ville qui jouit d’une large autonomie vis-à-vis de Pékin. Pourtant, le conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale, Robert O’Brien, a indiqué redouter que Pékin ne cherche à «s’emparer» de Hong Kong.

Le texte comprend entre autres une mesure permettant à la Chine d’autoriser les services de sécurité à s’implanter ouvertement à Hong Kong. Le projet suscite l'inquiétude des investisseurs étrangers et des gouvernements occidentaux.

Lire aussi:

La Turquie accuse la France de se comporter «comme un caïd» en Méditerranée
Les États-Unis saisissent pour la première fois une cargaison iranienne, en toute illégalité
Un expert met en garde contre une arme américaine qui serait capable de modifier le climat
Un septuagénaire gravement blessé après avoir été percuté accidentellement par le GIGN
Tags:
Donald Trump, sanctions, États-Unis, Chine, Hong Kong
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook