International
URL courte
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)
8287
S'abonner

Les autorités de Minneapolis estiment nécessaire le déploiement de la Garde nationale pour maîtriser la situation dans la ville où la mort d’un Afro-Américains après une arrestation musclée a provoqué une vague de colère accompagnée d’incendies, de pillages et d’affrontements.

Un homme a été tué par balle dans la nuit du mercredi 27 au jeudi 28 mai à Minneapolis, aux États-Unis. La ville est secouée pour la deuxième soirée consécutive par des pillages et des affrontements entre forces de l’ordre et manifestants mobilisés après la mort d’un Afro-Américains suite à une arrestation musclée de la police.

Le maire Jacob Frey s’est adressé au gouverneur du Minnesota Tim Walz pour demander le déploiement de la Garde nationale.

«Nous avons parlé plusieurs fois. Nous recevons de l'aide sous forme de patrouille d'État. J'ai également demandé la Garde nationale», a-t-il déclaré aux journalistes.

​Le bureau du gouverneur n’a pas encore commenté la demande du maire, écrit l’Associated Presse. Cependant, dans un tweet publié mercredi soir, Tim Walz qualifie la situation d’«extrêmement dangereuse».

​Deuxième nuit de manifestations

Malgré les appels du chef de la police de Minneapolis au calme pour ne pas connaître les mêmes débordements que la veille, des échauffourées ont éclaté dans la nuit du mercredi 27 au jeudi 28 mai. Des manifestants ont notamment mis le feu à un magasin de pièces automobiles et pillé une boutique à proximité du commissariat où travaillaient, avant leur licenciement mardi, les officiers accusés du meurtre de George Floyd.

En outre, un homme a été mortellement blessé par balle à proximité des manifestations, a annoncé la police qui a arrêté une personne.

Arrestation tragique

George Floyd, 46 ans, a été arrêté lundi 25 mai par les policiers appelés pour un délit mineur. Une vidéo faite par une passante montre l’homme menotté et cloué au sol par un agent qui l’immobilise, un genou posé sur son cou. M.Floyd dit alors qu’il a mal et qu’il ne peut pas respirer. Une ambulance appelée par la police a transporté l’homme à l’hôpital où il est décédé. Quatre policiers impliqués ont été licenciés le 26 mai, selon la police de Minneapolis.

Dossier:
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)

Lire aussi:

«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Tags:
garde nationale, Minneapolis, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook