International
URL courte
61713
S'abonner

Après l’éclatement du conflit entre Donald Trump et Twitter, au cours duquel le Président a menacé de «fermer» les réseaux sociaux, Thomas Jarzombek, délégué du ministère fédéral allemand de l'Économie et de l'Énergie à l'économie numérique et aux start-ups, a invité le réseau de microblogage à emménager en Allemagne.

Si Twitter le désire, la société peut venir s’installer sur le sol allemand. C’est ce qu’a fait comprendre Thomas Jarzombek, délégué du ministère fédéral allemand de l'Économie et de l'Énergie à l'économie numérique et aux start-ups, dans un tweet publié jeudi 28 mai.

«С'est une invitation à déménager en Allemagne! Ici, vous êtes libre de critiquer le gouvernement ainsi que de lutter contre les fausses nouvelles. Nous avons un formidable écosystème de startups et de technologies, votre entreprise conviendrait parfaitement et je vous ouvrirai toutes les portes!», a-t-il écrit en taguant les comptes du fondateur de Twitter Jack Dorsey, ainsi que celui de Donald Trump.

Le message a été rédigé après que le Président des États-Unis a menacé de fermer les réseaux sociaux.

Trump vs Twitter

Pour rappel, Donald Trump a accusé le 27 mai Twitter d'«interférer» dans la présidentielle américaine 2020 en signalant deux de ses tweets comme trompeurs. Il a affirmé que le réseau social «étouff[ait] complètement la liberté d'expression» et, notamment, les voix des conservateurs.

Le service de sécurité de Twitter a en effet signalé deux tweets de Donald Trump sur le vote par correspondance en Californie. Ces messages du Président américain ont été marqués par le réseau social comme nécessitant une vérification supplémentaire. Le lien mène à une page spéciale, qui commence par un renvoi vers un article de Politico intitulé «Trump affirme sans fondement que le vote par correspondance entraîne une falsification des résultats». Ensuite, le réseau social a publié un bref message organisé en trois points énumérant ce que Trump avait dit d’incorrect, accompagné d’une sélection de publications sur le même sujet.

Lire aussi:

«Tu hors de ma vue»: Mélenchon tacle Macron sur TikTok en reprenant une chanson en vogue - vidéo
Gérald Darmanin réagit à la plainte pour viol qui le vise
Renaud sort une chanson surprise où il défend le Pr Raoult - vidéo
Tags:
Donald Trump, Twitter
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook