International
URL courte
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)
117110
S'abonner

L'ex-officier de police Derek Chauvin qui a maintenu son genou sur le cou de l’Afro-Américain George Floyd décédé après son arrestation musclée, a été arrêté et placé en détention ce vendredi 29 mai, indique la chaîne local KSTP.

Licencié après la mort de l'Afro-Américain George Floyd, 46 ans, l’officier de police Derek Chauvin a été arrêté et placé en détention ce vendredi à Minneapolis, fait savoir la chaîne KSTP, média local affilié à ABC.

Derek Chauvin est suspecté d'être le policier qui a immobilisé George Floyd en maintenant son genou sur le cou de l’Afro-Américain, l'empêchant ainsi de respirer.

À la suite de cette arrestation musclée qui a eu lieu lundi 25 mai, l’homme a été transporté à l’hôpital où il est décédé quelques heures plus tard.

Trois autres officiers de polices impliqués dans l’incident ont été licenciés le 26 mai.

Minneapolis en proie à des tensions

Le décès de George Floyd a provoqué une vague de colère à Minneapolis accompagnée d’incendies, de pillages et d’affrontements.

Pour le moment, la situation dans la ville reste tendue après plusieurs nuits d'affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Dans la soirée du 28 mai, des manifestants ont incendié un commissariat après avoir forcé les barrières du bâtiment et brisé des vitres.

Il y a également eu des heurts, avec pillage d'une trentaine de magasins et des incendies, ainsi que recours aux gaz lacrymogènes par la police au niveau du commissariat où travaillaient les policiers mis en cause.

Le gouverneur de l'État du Minnesota Tim Walz a signé un décret pour autoriser l'intervention de la Garde nationale. 200 policiers de l'État et des hélicoptères doivent également être envoyés sur place.

Dossier:
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)

Lire aussi:

Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Tags:
police, Minneapolis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook