International
URL courte
1018910
S'abonner

Suivant une ordonnance de Vladimir Poutine, les ministres russes de la Défense et des Affaires étrangères mèneront des négociations avec la Syrie concernant le transfert de biens immobiliers et de plans d'eau supplémentaires pour élargir les basses russes en Syrie.

Missionné par Vladimir Poutine, les ministères de la Défense et des Affaires étrangères mèneront des négociations avec la Syrie à propos du transfert de biens immobiliers et de plans d'eau portuaires supplémentaires afin d'élargir des bases russes en Syrie.

Le décret présidentiel ordonne d’«accepter la proposition du gouvernement russe de signature d’un protocole N1 pour un accord entre la Russie et la République arabe syrienne sur le déploiement d'une unité aérienne des Forces armées russes sur le territoire de la République arabe syrienne en date du 26 août 2015 concernant le transfert de biens immobiliers et de plans d'eau supplémentaires».

Vladimir Poutine a ordonné aux ministères russes, après négociations sur le transfert en question, de signer un accord au nom de la Russie.

En outre, il a autorisé à apporter à son projet, visant l'élargissement des bases russes en Syrie et approuvé par le gouvernement, certaines modifications.

Les forces russes basées en Syrie

Les forces russes mènent une opération antiterroriste en Syrie sur demande du Président syrien Bachar el-Assad depuis le 30 septembre 2015. Deux ans plus tard, le commandement russe a annoncé la fin de la phase active de l'opération militaire. Actuellement, les troupes de Damas, soutenues par des militaires russes, continuent à éradiquer les terroristes de certaines régions du pays.

La Russie possède deux bases militaires en Syrie. Une aérienne, située à Hmeimim -en 2017, un contrat mentionnant un bail renouvelable pour une durée de 49 ans a été signé- et une base logistique à Tartous, depuis l'époque soviétique.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
politique, Syrie, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook