International
URL courte
24448
S'abonner

Bien que selon l’OMS l'efficacité de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19 n'ait pas été prouvée, les États-Unis ont envoyé une importante quantité de ce médicament au Brésil, pays qui compte plus de 28.800 morts dus à la maladie, a annoncé ce dimanche 31 mai la Maison-Blanche.

Les États-Unis ont envoyé au Brésil deux millions de doses d'hydroxychloroquine, dont l'utilisation pour traiter le Covid-19 est controversée, a fait savoir dimanche 31 mai la Maison-Blanche.

«Les peuples américain et brésilien sont solidaires dans la lutte contre le coronavirus. Aujourd'hui, pour preuve de cette solidarité, nous annonçons que le gouvernement américain a livré deux millions de doses d'hydroxychloroquine au peuple du Brésil», a indiqué l'exécutif américain dans un communiqué cité par l’AFP.

L’avis de l’OMS

Le 22 mai, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré qu’il n'existait aucune preuve de tests randomisés sur l'efficacité de l'hydroxychloroquine ou de la chloroquine comme traitement ou prévention du Covid-19.

Auparavant, une étude menée par des chercheurs français a monté que le médicament ne réduisait pas significativement les risques d'admission en réanimation ni de décès chez les patients hospitalisés avec une pneumonie due au Covid-19.

Une autre étude réalisée par une équipe chinoise a établi que l'hydoxychloroquine ne permettait pas d'éliminer le virus plus rapidement que des traitements standard chez des patients hospitalisés avec une forme «légère» ou «modérée» de Covid-19.

Selon les dernières évaluations de l'université Johns-Hopkins, le Brésil dénombre actuellement 498.440 cas confirmés de Covid-19, maladie qui a tué 28.834 personnes dans le pays.

Lire aussi:

Santé publique France dévoile la carte des zones les plus touchées par le Covid-19 - photo
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
chloroquine (chloroquinine), États-Unis, Brésil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook