International
URL courte
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (102)
172334
S'abonner

Les manifestations qui se poursuivent aux États-Unis après la mort de George Floyd, étouffé par un policier lors de son interpellation, donnent lieu à des scènes de violence comme celle de ces vandales qui se sont introduits dans une concession Mercedes pour y dégrader plusieurs voitures.

Des vandales ont fait irruption chez un concessionnaire Mercedes-Benz à Oakland, en Californie, et ont fortement endommagé plusieurs voitures de luxe destinées à la vente.

Vêtues de sweats à capuche et se cachant derrière des masques, une douzaine de personnes ont déambulé dans la salle, certaines filmant la scène.

L’un des véhicules a été incendié et un autre a été dégradé avec de la peinture, tandis qu’un fauteuil de bureau avait été encastré dans son pare-brise.

«Bouffons les riches», est-il écrit sur un troisième.

Par la suite, un des vandales est monté sur le capot d’une Mercedes pour tenter de casser la vitre avant en donnant des coups de pied dessus. La vidéo postée sur les réseaux sociaux le 30 mai se termine sur des images du showroom dégageant une épaisse fumée.

Soulèvements populaires

Les heurts entre manifestants et forces de police se poursuivent aux États-Unis, notamment à Minneapolis, Détroit, Los Angeles, New York et Oakland.

La mort de George Floyd, un Afro-Américain étouffé par un policier lors de son interpellation, a engendré une flambée de colère à travers tout le pays. Plusieurs grandes villes, dont Chicago, New York, Los Angeles et Washington ont instauré le couvre-feu.

Dossier:
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (102)

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Deux ex-agents secrets français condamnés à 8 et 12 ans de prison pour trahison
La diplomatie russe ironise sur les propos de Trump concernant ses nouveaux missiles
Tags:
Mercedes-Benz, vandalisme, émeutes, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook