International
URL courte
221468
S'abonner

Une patrouille américaine composée de quatre véhicules blindés n’est pas parvenue à franchir un poste de contrôle dans le gouvernorat syrien d’Hassaké. La route lui a été barrée par les soldats de l’armée gouvernementale et des enfants syriens qui l’ont caillassée.

Mardi 2 juin, les soldats des forces armées syriennes n’ont pas laissé passer une patrouille de l’armée américaine composée de quatre blindés à un poste de contrôle dans le gouvernorat d’Hassaké.

Le poste est situé dans la localité de Tell Tamer, sur la route M4 reliant Alep à la frontière irakienne via le gouvernorat d’Hassaké. Les événements ont été filmés.
Au moment où les véhicules faisaient demi-tour, des enfants syriens habitant non loin du poste se sont mis à leur jeter des pierres.

Un officier du 154e régiment de l’armée syrienne en charge de défendre le poste a relaté à Sputnik, sous couvert d’anonymat, que la patrouille arrivait depuis Tell Beyadar, à l’est, et se dirigeait vers le village de Derdara, près de Tell Tamer. Le convoi a été arrêté sur le pont à l’entrée du village.

«Les Américains ont tenté d’obtenir la permission de franchir le poste, mais nous avons refusé et leur avons demandé de se retirer. Lorsqu’ils faisaient demi-tour, des enfants ont accouru et se sont mis à jeter des pierres sur les véhicules», a-t-il détaillé.

Lire aussi:

L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Notre-Dame: les experts forestiers jugent la nouvelle charpente en chêne «résolument moderne» - vidéo
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Tags:
patrouille, Tel Tamr, Hassaké
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook