International
URL courte
41818
S'abonner

Une explosion s'est produite dans une mosquée du quartier diplomatique de la capitale afghane Kaboul, tuant deux personnes dont un imam, a annoncé le ministère de l'Intérieur du pays.

Deux personnes dont un imam ont été tuées et deux autres blessées dans une explosion qui a retenti mardi 2 juin, vers 19h25, dans la mosquée de Wazir Akbar Khan, un quartier de la capitale afghane Kaboul abritant des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a déclaré le ministère afghan de l'Intérieur.

Le ministère avait précédemment indiqué qu'un kamikaze s'était fait exploser dans une salle d'ablution de la mosquée, faisant trois blessés qui avaient tous été hospitalisés. Selon les nouvelles informations, l'imam de la mosquée, Mohammad Ayaz Niazi, a succombé à ses blessures à l'hôpital, a précisé le porte-parole du ministère, Tariq Arian.

Pour le moment, aucun groupe n'a revendiqué cette attaque.

Quelques heures plus tôt, sept civils ont été tués et six autres blessés dans l'explosion d'une bombe au bord d'une route dans le district de Khan Abad, dans le nord de la province afghane de Kondoz, selon le chef du district, Hayatullah Ameri. L'attaque a eu lieu dans une zone contrôlée par les talibans*.

Attentats en Afghanistan

Les attaques violentes et les attentats à la bombe se poursuivent en Afghanistan malgré la signature d'un accord de paix entre les talibans* et les États-Unis. L'accord était destiné à ouvrir la voie au retrait des troupes américaines et de l'Otan du pays dans les 14 mois et au début des pourparlers inter-afghans entre différents groupes et le gouvernement.

Initialement prévus pour le 10 mars, les pourparlers ont été repoussés en raison de la crise électorale en Afghanistan et des désaccords concernant la libération des prisonniers. Le gouvernement afghan a accusé les talibans* de libérer des civils au lieu des militaires inscrits sur les listes soumises au mouvement dans le cadre d'une procédure d'échange des prisonniers.

*Organisation terroriste interdite en Russie 

Lire aussi:

Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Marine Le Pen réagit aux propos du Président algérien réclamant des excuses pour la colonisation
Tags:
ministère afghan de l'Intérieur, Afghanistan, kamikaze, mosquée, explosion, Kaboul
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook