International
URL courte
191
S'abonner

L'approche souple adoptée par le royaume scandinave pour contenir la propagation du nouveau coronavirus aurait pu être meilleure, a reconnu l'épidémiologiste Anders Tegnell de l’Agence suédoise de santé publique.

Avec près de 4.500 décès liés au Covid-19 en Suède, l’épidémiologiste Anders Tegnell de l’Agence de santé publique a reconnu que l’approche adoptée par le royaume face à la propagation du nouveau coronavirus pouvait être améliorée, rapporte l'AFP.

«Si nous devions rencontrer la même maladie avec tout ce que nous savons aujourd'hui sur elle, je pense que nous finirions par faire quelque chose entre ce que la Suède et le reste du monde ont fait», a déclaré l'épidémiologiste sur les ondes de la radio publique suédoise.

Le médecin a toutefois défendu la décision de ne pas imposer de confinement comme dans de nombreux pays européens.

Mercredi 3 juin, 38.589 cas de coronavirus avaient été détectés en Suède depuis le début de la crise, et 4.468 personnes sont décédées des suites de la maladie, selon les autorités sanitaires. Selon M.Tegnell, il s'agit d'une mortalité «vraiment» trop élevé.

Modèle suédois

Le pays scandinave a maintenu ouverts les écoles pour les enfants de moins de seize ans, cafés, bars, restaurants et entreprises, demandant à chacun d'observer les recommandations de distanciation sociale et de «prendre ses responsabilités».

La population a également été incitée à travailler à domicile, à limiter ses contacts et à se laver les mains régulièrement. Dans le même temps, les rassemblements de plus de 50 personnes ont été interdits, de même que les visites dans les maisons de retraite.

Cette approche a suscité une vague de critiques, à l'heure où le nombre des morts en Suède a largement dépassé ceux de ses voisins nordiques, qui ont tous imposé des mesures restrictives.

Lire aussi:

Dupond-Moretti garde des Sceaux, «une déclaration de guerre à la magistrature», selon un syndicat
Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Tags:
pandémie, Covid-19, Suède
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook