International
URL courte
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)
61523
S'abonner

Lors d’une journée d’émeutes à Seattle, un policier a été filmé en train d’exécuter la même technique que celle qui a tué George Floyd: plaquer un manifestant au sol et mettre un genou sur son cou.

Un agent de police de Seattle a été filmé en train de maintenir son genou sur le cou d’un pilleur présumé au milieu d’une manifestation contre le meurtre de George Floyd, décédé après qu'un officier avait exécuté la même technique.

Ce qu’il s’est passé

Les faits se sont déroulés samedi 30 mai au soir dans le centre-ville de Seattle. Des policiers sont intervenus après un appel concernant un pillage dans un magasin T-Mobile. Alors que les manifestants tentaient de s’enfuir, un agent de police a eu recours à la force.

«Un policier du SPD utilise une tactique du genou au cou tout en arrêtant plusieurs pillards», a écrit le photojournaliste Matt McKnight qui a partagé des images de la scène sur les réseaux sociaux.

Selon lui, un agent a décidé d’utiliser cette technique, la même que celle employée par Derek Chauvin sur George Floyd, avec un pilleur présumé qu’il avait capturé, avant de l’utiliser à nouveau sur un autre.

La foule a alors commencé à crier de mettre un terme à cette interpellation. «Enlève ton p**ain de genou de son cou», peut-on entendre dans la vidéo. «Un autre policier a ensuite déplacé le genou de l’agent du cou au dos du manifestant avant de l’emmener au commissariat», a précisé le photojournaliste.

Meurtre de George Floyd

Le 24 mai, l’Afro-Américain George Floyd a été arrêté par les forces de l’ordre de Minneapolis. Un policier a maintenu son genou sur son cou alors qu’il ne cessait de répéter qu’il ne pouvait pas respirer. Après quelques minutes, il a cessé de bouger. Transporté à l’hôpital, il a été déclaré mort peu après.

La scène de cette violente interpellation est devenue virale sur les réseaux sociaux et a déclenché une vague de manifestations antiracistes à travers des États-Unis, ainsi qu’au Royaume-Uni et en France, où les manifestants ont associé l’affaire George Floyd à l’affaire Adama Traoré.

 

Dossier:
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)

Lire aussi:

Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Tags:
violences policières, policier, police, technique de sécurité, États-Unis, George Floyd
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook