International
URL courte
24775
S'abonner

Après avoir fait une pause dans la série de tests de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19 pour évaluer son efficacité, l'OMS a annoncé la reprise des essais cliniques le 3 juin.

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé a annoncé la reprise des tests cliniques de l’hydroxychloroquine. L'annonce survient neuf jours après les avoir suspendus suite à la publication d'une étude dans la prestigieuse revue médicale The Lancet.

Après analyse des «données disponibles sur la mortalité», les membres du Comité de sécurité et de suivi ont estimé «qu'il n'y a aucune raison de modifier le protocole» des essais cliniques, a annoncé Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d'une conférence de presse virtuelle.

«Le groupe exécutif va communiquer aux enquêteurs principaux que les essais de l'hydroxychloroquine vont reprendre», a-t-il précisé.

Pour autant, aucune preuve d'une réduction du taux de mortalité n'a été obtenue auprès d'aucun médicament testé, a expliqué de son côté la cheffe scientifique de l'institution, Soumya Swaminathan.

Suspension

L'OMS avait annoncé la semaine dernière la suspension de l'administration d'hydroxychloroquine en raison d'«inquiétudes sur la sécurité des essais» après une étude de la revue Lancet. Plus de 3.500 patients dans 35 pays ont été associés à l'étude Solidarité, rappelle l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP).

The Lancet a pris mardi ses distances avec l'étude très critiquée qu'elle a publiée sur l'hydroxychloroquine. Elle a lancé une «expression de préoccupation» et reconnaît dans un avertissement formel que «d'importantes questions» planent à son sujet.

Plus largement, M.Tedros a relevé que plus de 100.000 cas de coronavirus par jour avaient été observés ces cinq derniers jours. La situation est «très préoccupante» sur le continent américain qui rassemble depuis des semaines davantage d'infections que le reste du monde. Mardi, l'Europe a elle en revanche fait face au nombre de nouveaux cas le plus bas depuis plus de deux mois.

Lire aussi:

Un octogénaire décède après avoir été bousculé et insulté à la caisse car jugé «trop lent» dans le 92
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Tags:
essais, Tedros Adhanom Ghebreyesus, OMS, hydroxychloroquine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook