International
URL courte
9122
S'abonner

Les fermes à fourrure néerlandaises où des visons ont été testés positifs au nouveau coronavirus SRAS-CoV-2 devront abattre tous leurs animaux sur décision des autorités, relate RTL Nieuws.

Les autorités néerlandaises ont décidé de faire abattre les visons des fermes à fourrure où plusieurs de ces mammifères avaient été testés positifs au coronavirus SRAS-CoV-2, agent pathogène de la maladie Covid-19, car ils constituent une menace pour la santé publique, a déclaré mercredi 3 juin le site néerlandais RTL Nieuws.

Les médias ont précédemment annoncé que des visons porteurs du Covid-19 avaient été découverts dans au moins huit fermes d’élevage à Gemert-Bakel, Laarbeek, Deurne et Sint-Anthonis, dans les provinces du Brabant-Septentrional et d’Anvers. Une neuvième ferme située à Venray, dans la province de Limbourg, serait aussi contaminée.

Tués au gaz

L’abattage des visons doit commencer après l’annonce officielle de cette décision, d’après RTL. Les animaux devraient être euthanasiés au gaz. Les fermes disposent des équipements nécessaires puisqu’on tue d’habitude les visons par du dioxyde ou du monoxyde de carbone avant de leur ôter leur pelage.

Les fermes à fourrure sont désormais interdites aux Pays-Bas conformément à une loi de 2013. Selon RTL, les dernières fermes d’élevage de visons doivent fermer le 1er janvier 2024 au plus tard.

Des visons contaminés par le coronavirus

Les premiers visons positifs au SRAS-CoV-2 ont été dépistés aux Pays-Bas fin avril, selon le ministère de l'Agriculture du pays. Les animaux souffraient de problèmes digestifs et respiratoires.

Fin mai, un cas de transmission du coronavirus d’un vison à un homme a été confirmé aux Pays-Bas, dans une ferme d’élevage. Pourtant, l’Institut national de santé publique et le ministère de l’Agriculture avaient assuré qu'il n'y avait aucun risque que le virus puisse se propager aux humains.

Lire aussi:

Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Giuseppe Conte prévoit d’annoncer sa démission ce mardi
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
Tags:
ferme, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, vison, Pays-Bas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook