International
URL courte
7212
S'abonner

Le Président des États-Unis a affirmé qu'inviter Vladimir Poutine au sommet du G7 faciliterait la solution de nombreux problèmes, ajoutant que la présence de la Russie à la rencontre était «une question de bon sens».

Donald Trump a déclaré que c’était le «bon sens» qui exigeait d'inviter la Russie au sommet du G7, affirmant qu'il serait beaucoup plus facile de résoudre divers problèmes si Moscou était représenté dans l’organisation.

«C'est une question de bon sens. Nous avons un G7, il [Vladimir Poutine, ndlr] n'est pas là. La moitié des réunions est consacrée à la Russie et il n'est pas là. S’il y était, il serait beaucoup plus facile de résoudre» les problèmes, a-t-il indiqué lors d’un entretien avec Fox Radio.

Dans ce contexte, il a notamment évoqué le secteur pétrolier et a précisé que Vladimir Poutine avait aidé à relever l’industrie pétrolière du pays. Il a précisé qu’il avait été possible de sauver ainsi des millions d’emplois dans ce domaine.

L’idée de Trump

Après avoir repoussé la tenue du sommet du G7 une première fois, le Président des États-Unis a reporté la rencontre au mois de septembre et déclarant son intention d’y inviter quatre pays supplémentaires: la Russie, l’Inde, la Corée du Sud et l’Australie. Moscou a indiqué dans ce contexte qu’il restait de nombreuses questions et que rien de concret ne pouvait être annoncé pour le moment.

Pour ce qui est de la France, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères estime que «toute nouvelle décision devra être prise d’un commun accord par les pays du G7», tandis que l’Élysée estime nécessaire un «consensus au sein du groupe».

Lire aussi:

Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Marine Le Pen réagit aux propos du Président algérien réclamant des excuses pour la colonisation
Tags:
sommet, G7, Russie, Vladimir Poutine, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook